Mini-tour 2008 : Naissance d’un fan-club

Mini-tour 2008 : Naissance d’un fan-club

Parce que la Mini est à la fois une voiture à part et un modèle emblématique, seul un événement original peut renforcer son image et accroître son capital «sympathie». Et c’est à partir de ce constat que les responsables de la Smeia, l’importateur marocain de BMW-Mini, ont organisé la première édition du «Mini-Tour». Une manifestation privée, exclusivement Mini et «placée sous le signe de la convivialité sportive» comme l’indique un communiqué de presse de la Smeia. En gros, il a été question de faire rencontrer les propriétaires de Mini et leur offrir une journée pas comme les autres. L’événement s’est déroulé, il y a environ un mois et a eu pour point de départ, le club Tahiti Beach, sur la Corniche de Casablanca. Un lieu de rencontre où Rachid Fadouach, le directeur général adjoint de Smeia, et son staff ont accueilli tous ces Mini-drivers. A travers une brève allocution de bienvenue, M. Fadouach leur remet un petit fascicule concernant le concept de cette journée et un road-book de l’itinéraire à suivre, puis les convie au déjeuner.
Et, bien qu’il ait duré moins de 24 heures, le Mini-Tour a pris les allures d’un road-show. Et pour cause, pas moins de 37 propriétaires avaient répondu présents à l’invitation. Du coup, c’est toute une caravane que les participants ont formé en mettant le cap vers Benslimane, mais en faisant une brève halte au siège de la Smeia, sur l’angle du Boulevard Ba Hmad. Un arrêt très remarqué, puisque pas moins de quarante Mini formaient une longue file sur quelques centaines de mètres du boulevard Moulay Ismaïl.
Après quoi, c’est au karting de Benslimane que toutes les Mini ont roulé, guidées par des «Pace Car», soit des véhicules éclaireurs.
Une fois les Mini parquées, leurs conducteurs et conductrices enfilent des casques et prennent chacun le volant d’un kart. Bien évidemment, c’est toute la similitude de conduite existant entre une Mini et un kart qui ressort dans l’esprit des participants au terme de cette sympathique expérience sur circuit. Cette dernière achevée, c’est aux abords d’une piscine dans le domaine de Thalvin (à proximité du même circuit de karting) que tout ce petit monde a pu découvrir en avant-première nationale le Clubman, déclinaison break de la Mini. Tous ont été subjugués par l’architecture originale et même unique de ce break, qui sera bientôt lancé au Maroc. En effet, le Clubman compte, outre la porte du conducteur, deux portières à l’arrière (pour l’accès au coffre), ainsi que deux autres sur le côté passager, mais à ouverture antagoniste et sans pied milieu. 
Bref, c’est tout un fan-club qui a été réuni par un sentiment d’appartenance à l’univers Mini et ce, pour la première fois au Maroc. Et probablement pas pour la dernière…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *