«Mini Tour» 2009 : Sous le signe du cinquantenaire

«Mini Tour» 2009 : Sous le signe du cinquantenaire

La soixantaine de participants ayant pris part au Mini Tour 2009 ne sont pas prêts d’oublier cette belle journée qu’a été le 5 juillet dernier. En effet, c’est ce dimanche-là qui a été choisi par Smeia, l’importateur de BMW-Mini pour organiser la seconde édition du Mini Tour. Plus qu’une tournée promotionnelle, cet événement a pour but de convier quelques-uns des nombreux clients de la marque anglaise (naturalisée allemande) à vivre une journée intense avec un seul dénominateur commun : Mini. Près d’une trentaine de propriéatires ont répondu favorablement à cette invitation dont le point de rencontre était une plage privée à Dar Bouazza.
Un cadre convivial, puisque c’est face à la mer que tous ces fans de Mini ont pris leur petit déjeuner. Tous ont respecté le dress-code exigé. Même le staff de la Smeia était en tenue décontractée. À commencer par son DGA, Rachid Fadouach, qui comme tout le monde s’est coiffé d’une belle casquette portant le logo Mini et le chiffre anniversaire 50. En fait, tous les participants ont reçu un kit Mini de bienvenue : un sac contenant une casquette Mini, un tee-shirt Mini, des autocollants (sur le cinquantenaire de Mini), un exemplaire du Mini Magazine et un road-book. Car, tous ce mini monde allait mettre le cap sur El Jadida où tout un programme était prévu. Mais avant de prendre la route, les participants ont eu droit à un briefing de bienvenue de la part de Youssef Bouazzaoui, Responsable marketing de BMW-Mini au sein de Smeia. «Nous avons le plaisir de fêter ensemble les 50 ans de Mini (…) nous partons pour El Jadida où de belles surprises nous attendent (…) Vive Mini !», a-t-il déclaré.
Et il fallait voir ce magnifique convoi de Mini évoluer sous le contrôle de deux pace car : une Mini Cooper et un Clubman Cooper. Des Mini de toutes les couleurs et de diverses versions (Mini One, Mini D, Mini Cooper S, Mini Cabriolet, une Mini 7…) se sont exhibées sur la route côtière reliant Casablanca à la ville de Mazagan. Un trajet de 75 km qui a mené les participants jusqu’à la Cité Portugaise. Et c’est au sein de ce monument, classé patrimoine universel par l’Unesco, qu’une animation assez originale attendait tout le monde. Les participants ont eu droit à un jeu en équipes et en diverses étapes. Une sorte de Fort Boyard en miniature, qui a pris fin dans la «Citerne d’eau», l’endroit le plus dérobé de la Cité Portugaise.
Ce jeu terminé, c’est autour d’un déjeuner dans le club house du Royal Golf d’El Jadida que tout le monde s’est retrouvé. Un autre cadre agréable, qu’est ce green où les golfeurs jouent pratiquement face à la mer. Puis viennent les instants les plus attendus de cette journée. D’abord la remise des cadeaux à l’équipe gagnante, en l’occurrence des goodies portant le logo de la marque (sac à dos, lunettes, miniature, serviettes de plage…). Ensuite, la révélation de la nouvelle Mini Cabriolet. Une découvrable présentée dans une belle teinte blanche ivoire («Pepper White» dans le nuancier de Mini) qui a laissé pantoise toute la présence. Bref, un bel épilogue pour cette journée où tous les participants n’ont pas regretté d’être venu. Le rendez-vous est donc donné pour une troisième édition du Mini Tour. Ce sera l’année prochaine et avec un peu de chance, le SUV Mini sera de la partie.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *