Mitsubishi Lancer : Restylée pour gagner!

Mitsubishi Lancer : Restylée pour gagner!

Face aux Toyota Corolla, Honda City et autres Nissan Sunny, l’importateur marocain de Mitsubishi ne pouvait rester les bras croisés.
La Lancer, son modèle équivalant à la concurrence précitée, vient de subir un restylage profond, au terme duquel elle est plus séduisante que jamais.
A l’image du nouveau slogan de la marque aux trois rubis : «Spirited products, for spirited people», cette Lancer, remise au goût du jour, incarne également de nouvelles valeurs axées sur un design émotionnel et une amélioration du contenu technologique.
Mais encore, elle entend également capitaliser sur le palmarès sportif de sa variante WRC, la Lancer Evo, plusieurs fois Championne du Monde des Rallyes. Tout en conservant l’ancienne plate-forme, l’auto affiche les nouveaux canons esthétiques du constructeur, qui souhaite désormais proposer des véhicules à forte personnalité et ayant, visuellement, quelque chose en plus par rapport à la concurrence. Cette volonté est amplement démontrée avec la nouvelle face avant au regard plus saillant, avec des phares anguleux et un capot savamment sculpté. La nervure centrale, qui vient coiffer le logo dans la calandre confirme la dextérité des designers et leur souci du détail. Bien entendu, les dimensions et le profil général de l’auto ne changent pas, puisqu’il ne s’agit pas d’une refonte totale du véhicule.
Il s’agit d’un restylage, s’étendant également à la poupe, dont les blocs de feux ont été retravaillés à la sauce Lexus, à l’instar de ceux de la Mazda 6. Décidément, c’est une tendance… La malle arrière s’accommode toujours du fameux aileron surélevé et à travers lequel est moulu le troisième feu de stop. Son ouverture à la verticale facilite l’accessibilité au coffre, au demeurant, cubant le même volume que par le passé. On retiendra au passage, l’aisance à rabattre la banquette pour augmenter la capacité de chargement.
A l’intérieur, les changements sautent également aux yeux. La Lancer a droit à un habillage en velours des sièges, offrant le choix entre le ton clair du beige et l’ambiance plus sobre du gris. Dans les deux cas, la planche de bord reçoit un placage façon bois brun ou noir. Sa console centrale est voulue à la fois épurée et ergonomique, comme en témoigne les commandes regroupées au centre, ou encore le combiné d’instrumentation à intensité réglable.
Par ailleurs, cette japonaise soigne le confort des occupants par une habitabilité et un équipement corrects et dans la moyenne des autres représentantes du segment. Ainsi dans sa configuration de base (GLX), la Lancer offre d’emblée une dotation complète, incluant notamment : la climatisation manuelle, les deux airbags frontaux, la direction assistée, le verrouillage centralisé à distance, ou encore le réglage électrique des quatre vitres et des rétros extérieurs.
Pour 10.000 DH de plus, la version GLX Pack ajoute les projecteurs antibrouillard, les poignées intérieurs et extérieurs chromés et surtout l’ABS avec répartiteur électronique du freinage (EBD). Mieux lotie, la Lancer l’est également mécaniquement, puisqu’elle tourne définitivement la page avec l’ancien 1.6 l, remplacé par le petit 1.3 litres.
Avec ses 88 ch. et ses 112 Nm, ce 1299 cm3 à 16 soupapes et injection électronique n’en est donc pas pour autant peu puissant. Il a même l’argument solide d’être plus doux sur le plan fiscal (7 chevaux). Enfin sur le plan dynamique, les suspensions (Mcpherson à l’avant et multibras à l’arrière) laissent présager un comportement routier sans mauvaise surprise.
Bref, avec un esprit et un contenu entièrement renouvelés, la Lancer repart à neuf dans sa mission commerciale, aux côtés des 4×4 qui font toute la réputation de la marque. Vendue à 159.000 DH, elle ambitionne de séduire jusqu’à 200 acheteurs sur une année pleine. Un pari plutôt relevable, auquel contribuera grandement l’arrivée d’un autre modèle, encore plus attendu : la nouvelle Colt.
Cette citadine débarquera d’ici la fin de l’année et soufflera à côté du monospace Grandis, un vent de fraîcheur et de dynamisme sur l’offre marocaine de Mitsubishi. Que de bonnes nouvelles en perspective…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *