Mondial de l’Automobile 2008 : Une fréquentation record

Mondial de l’Automobile 2008 : Une fréquentation record

Le Mondial de l’automobile, qui a fermé ses portes dimanche soir, a été «très fréquenté» et a généré un nombre de contacts commerciaux «beaucoup plus élevé qu’il y a deux ans», avait souligné dans l’après-midi le président du salon, Louis Schweitzer.
De fait, le Mondial 2008 a accueilli 1.432.972 visiteurs, a annoncé dimanche soir une porte-parole du comité d’organisation, précisant qu’il s’agissait d’un nouveau record. La dernière édition en 2006 en avait réuni 1.431.883 avec les mêmes périodes d’ouverture. Le commissaire général Thierry Hesse s’est félicité que le salon de Paris reste «le plus important du monde en termes de fréquentation». Au total, 362 marques de 25 pays étaient présentes. Dominé par le contexte de la crise financière, le salon a présenté plus de 90 nouveautés en première mondiale, et mis un accent particulier sur les nouvelles technologies et les voitures vertes. L’édition 2008 a été «un salon particulièrement vert qui a attiré à la fois ceux qui voulaient choisir leur future voiture et ceux qui sont venus pour rêver», a estimé M. Hesse.
Les groupes français ont présenté des nouveautés (Renault Mégane, Citroën C3 Picasso, Peugeot 308 CC) et mis en avant leur stratégie dans le domaine des voitures propres.
Renault a dévoilé le prototype ZE Concept (comme zéro émission), et réaffirmé son engagement à diffuser, dès 2011, des voitures électriques dans un certain nombre de pays, puis en 2012 de façon massive.
Pour sa part, PSA a annoncé le lancement en 2011 d’un vaste programme de développement de véhicules hybrides diesel-électricité, en présentant des prototypes comme la Peugeot Prologue. Les étrangers n’étaient pas en reste, comme Honda qui a montré un prototype de son Insight hybride, destinée à concurrencer la nouvelle Toyota Prius attendue en début d’année. Mitsubishi a présenté sa petite voiture électrique urbaine MiEV, qui sera disponible en 2010 en Europe. Des constructeurs plus petits, comme Heuliez, Pininfarina-Bolloré, Venturi ou l’américain Tesla, ont aussi montré leurs véhicules électriques.
Le président de la République, Nicolas Sarkozy, a saisi le cadre du salon pour annoncer un plan de soutien gouvernemental de 400 millions d’euros sur 4 ans pour le développement des véhicules sans ou à faible niveau d’émissions de C02. Mais, dans le contexte de crise et de marchés en recul en Europe et en Amérique du Nord en particulier, les grands groupes – constructeurs et équipementiers – ont tous affiché leur incertitude quant aux conséquences pour leur activité et pour les marchés automobiles en 2009.
Des manifestations ont aussi montré l’inquiétude des salariés du secteur. Les constructeurs ont confirmé le niveau de contacts élevé: Citroën a signé une centaine de «bons de réservation» sans acompte par jour, soit «trois fois plus» qu’en 2006. Renault annonce de 900 à 1.000 commandes et fait état de 500 contacts par jour pour la seule Mégane. Peugeot signale 15.000 contacts au total et 2.000 «propositions commerciales».
Nissan a enregistré près de 250 commandes, plus qu’en 2006, dont en moyenne «une GTR par jour», Jaguar a réalisé 42 ventes, plus qu’en 2006, mais Land Rover avec 52 ventes, est en recul.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *