Mondial de l’automobile 2016: Un événement qui manquera de «luxe»

Mondial de l’automobile 2016: Un événement qui manquera de «luxe»

Au fur et à mesure que le temps passe, le programme du Mondial de l’Auto 2016 se dévoile en même temps que les noms des modèles qui feront – ou pas – l’actu.


Mondial-de-l-automobile-2016-BMW-X2--Audi-Q2-Peugeot-3008-Renault-Clio-restyleeCet événement biennal qui se tiendra du 1er au 16 octobre à Paris représente pour les constructeurs la meilleure occasion pour promouvoir leur modèle et surtout impressionner les fans qui en auront pour leur compte.
Ce Salon se veut particulièrement distingué eu égard à l’organisation qui séduit plus d’un.
Depuis quelques années, les écrans géants, les simulateurs et les sons d’ambiance ont envahi les allées. Le Mondial de l’Auto est devenu le rendez-vous privilégié pour les amateurs de l’automobile qui peuvent y découvrir les dernières nouveautés, les modèles qui feront l’actualité les prochains mois, découvrir les plus belles voitures luxueuses ou de sport et parfois même rencontrer des pilotes célèbres lors de shows organisés par les marques.
À l’origine, le Mondial était connu sous le nom de «Salon international de l’automobile et du cycle» et ce n’est qu’en 1988 qu’il a pris la dénomination actuelle. En 2014, date de la dernière édition puisque le Mondial de l’Auto est en alternance avec le Salon de Francfort qui se tient les années impaires, plus de 1,2 million de personnes ont traversé les allées de la porte de Versailles, ce qui fait de lui l’un des plus grands salons au monde. L’édition 2014 avait été riche en nouveautés avec pas moins de 100 véhicules présentés en première mondiale. Quid de l’année 2016 ?
Jusqu’à l’heure où nous mettions sous presse, de nombreuses rumeurs circulent concernant la présentation de nouveaux modèles.

Des nouveautés à la pelle

Cette nouvelle édition devrait être féconde en nouveautés. Les passionnés s’impatientent de voir enfin la nouvelle version du Peugeot 3008, montrée à la presse au printemps et dont le salon dissipera le mystère qui l’entoure.
Autres modèles attendus imposeront la queue à l’instar du petit SUV Audi Q2. Pour l’heure, seul le bloc 1,4 litre TFSI 150 est disponible, mais cette gamme de moteurs est amenée à évoluer au fil des mois. D’autres moteurs devraient ensuite faire leur apparition, notamment les blocs essence 1,0 litre TFSI 116 chevaux et 2,0 TFSI 190 chevaux. Comme tous les grands constructeurs automobiles européens, Renault est bien paré pour imposer sa présence.

Renault exhibe ses modèles à domicile

Sur le stand de la marque au losange, il y aura forcément la Clio restylée dont la commercialisation va débuter dès la rentrée. Sur la face arrière, la jupe de bas de caisse a été modifiée pour donner plus de robustesse à l’arrière du véhicule. A l’intérieur, Renault mettrait en place des matériaux issus de ses véhicules du haut de la gamme.
Le stand de Renault sera bien étoffé. La Twingo GT et son moteur arrière de 3 cylindres poussé à 110 chevaux sera ainsi aussi de la partie. La nouvelle génération du grand SUV Koleos devrait être présente.
Renault pourrait également apporter à son petit crossover à succès Captur quelques évolutions de style, à l’instar de sa concurrente Peugeot 2008 déjà relookée cette année.
Déjà dévoilée au printemps dernier, la quatrième génération du Scenic aura bien sûr sa place au salon en parallèle de sa commercialisation. Le nouveau Scenic adopte une face avant proche de celle du Captur, avec notamment une signature lumineuse distinctive des phares en forme de C équipés, pour les versions hautes, de la technologie LED Pure Vision. Garde au sol est augmentée, porte-à-faux arrière réduit et voies élargies à l’avant comme à l’arrière caractérisent le nouveau Scenic par rapport à la version actuelle.
En revanche, le constructeur français n’invitera pas sa nouvelle Alpine. Son lancement est attendu en 2017 et le groupe compte visiblement en faire un événement à part entière.
Quant à la filiale Dacia, elle devrait voir les Logan et Sandero se dévoiler sur le salon avec des retouches esthétiques et techniques.

BMW mise sur son suv X2

Le constructeur allemand poursuit sa suite logique. Après le X6 et le X4, BMW montrera à Paris un premier aperçu de son prochain SUV compact et coupé, le X2. Si les SUV dessinés façon «coupé» sont à la mode aujourd’hui, c’est en grande partie grâce à BMW qui lançait son X6 il y a une décennie.
Contre toute attente, le modèle a rencontré un gros succès commercial et vient donc de passer à la deuxième génération. Il vient aussi de gagner un petit frère, le X4. Prochaine étape pour BMW ? L’arrivée d’un petit X2 reprenant la base du X1. Il sera dévoilé au Mondial de l’automobile de Paris, d’abord en concept car.

Les constructeurs de luxe déclarent forfait

Que cela soit pour des raisons purement économiques ou pour une stratégie commerciale voulue, plusieurs grands noms du monde de l’automobile ne répondront pas présent à ce grand événement. La capitale française semble attirer de moins en moins les constructeurs de prestige. Bentley et Lamborghini ne viendront tout simplement pas. Ces marques ont d’autres desseins dans le pipe. Il n’y aura pas de trace de Rolls Royce non plus. Et ce n’est pas tout car la liste est encore plus allongée. Ainsi, parmi les autres absents du Salon, on notera le forfait d’Aston Martin, McLaren ou encore Lotus. Quant à Bugatti, son absence ne semble pas choquer plus que ça. Les passionnés regretteront toutefois de voir de visu la nouvelle Chiron.
En revanche, d’autres constructeurs ont décidé inhabituellement de bouder l’événement français. Après Volvo et Ford, c’est autour de Mazda de rejoindre la liste des abonnées absents.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *