Mondial de l’automobile : un rendez-vous de stars

Mondial de l’automobile : un rendez-vous de stars

On ne présente presque plus le Mondial de l’automobile ! Cette grand-messe, qui se tient à Paris une fois tous les deux ans en alternance avec le Salon automobile de Francfort (l’«Internationale Automobil-Ausstellung»), existe depuis plus d’un siècle et draine d’année en année un nombre record de visiteurs (lire encadré). Et l’édition 2006, qui débutera les 28 et 29 septembre pour la presse et le 30 septembre pour le grand public, sera une fois de plus une escale parisienne pour toute la planète automobile.
Bien évidemment, tous les constructeurs s’y préparent et mettent même les petits plats dans les grands. On rivalise d’ingéniosité pour avoir un stand assez original, on ramène des hôtesses souvent «hot» et surtout, on expose ses plus belles pièces. Leur objectif est, au moins, double. D’une part attirer un maximum de visiteurs et mettre à leur portée des nouveautés qu’ils découvrent en avant-première au Salon. Puis d’autre part, travailler l’image de marque et accroître la notoriété auprès des passionnés comme des plus néophytes. Il y va d’assurer de meilleures retombées commerciales dans les court et moyen termes.
Et parmi les meilleurs vecteurs d’image pour un constructeur automobile, l’exhibition de concept-car et autres prototypes est un exercice désormais courant et prometteur, car fortement promoteur du label.
Dans ce registre, les constructeurs français excellent depuis un bon moment. Même que cette année, et  à l’exception de Citroën qui présentera son nouveau monospace, le C4 Picasso, Renault et Peugeot ne disposeront pas, à proprement parlé, de nouveaux modèles. Comme la marque aux chevrons, leur principale vedette sera un concept-car. Leurs noms : C-Métisse pour le coupé hybride de Citroën, Nepta pour le coupé de Renault et 908 RC pour le prototype de Peugeot. Ce dernier, bien qu’il arbore une carrosserie à quatre portes, préfigure en fait le prochain bolide à moteur V12 HDi, qui défendra les couleurs du lion aux prochaines 24 Heures du Mans.
Autre prototype, mais sortant droit de l’imaginaire nippon, le FCX Concept de Honda jouera la carte du véhicule futuriste. Sauf qu’avec sa pile à combustible de dernière génération, il avance des arguments plutôt écologique que sportifs. Le FCX Concept préfigure le prochain véhicule familial que Honda lancera aux Etats-Unis et au Japon dès 2008, avec comme objectif faire mieux que la Prius, la fameuse voiture hybride de Toyota. A noter que ce même stand présentera la version définitive de la Civic Type S, un véhicule que Honda prévoit de lancer en Europe d’ici 2007. Même son de cloche du côté de Toyota, dont la vedette sera la Yaris TS, variante sportive de la citadine du même nom.
Toujours dans le clan asiatique, Hyundai et Kia frapperont fort. Le premier exposera en avant-première européenne la dernière génération de son Coupé, révélée il y a quelques mois dans un Salon automobile chinois, ainsi que l’Arnejs, étude de style qui préfigure la future berline compacte de la marque.
C’est exactement sur la même plate-forme (commune donc) de cette Hyundai que reposera la Cee’d, qui sera elle aussi une future compacte mais pour Kia Motors. Ce dernier profitera pour présenter la Pro-cee’d dans tous ses états : compacte à cinq portes, déclinaison break SW et variante ultra sportive à trois portes. Cette dernière, habillée d’une teinte jaunâtre et affublée d’artifices sportifs, devrait être l’attraction majeur du stand Kia.
Mais ce «Mondial» enregistrera un grand fait marquant en accueillant pour la première fois deux constructeurs chinois. En effet, Jiangling Motors Company (JMC) présentera au public européen une énième évolution de son fameux 4×4, Landwind, tandis que la firme Great Wall, devrait faire sensation avec son gros 4×4, Hover, avec comme nouveauté un Diesel sous son capot.
Du côté des marques européennes, les allemands ne seront pas en reste. Le groupe BMW exhibera au grand public son dernier-né à savoir, le remplaçant du X5, ainsi qu’un démonstrateur technologique de l’«Hydrogen 7», sa Série 7 alimentée par hydrogène. Non loin du stand de la marque à l’hélice, celui de Mini devrait attirer grand nombres de curieux du fait de la présentation de la seconde génération de la citadine du même nom.
Autre label premium, Audi présentera son 4×4 star en version V12 TDi, soit le moteur Diesel le plus puissant au monde. Tout aussi exclusive, la S3 déclinaison sportive de la compacte A3 devrait avoir autant de succès auprès des aficionados de la marque aux anneaux. Autre compacte premium, mais provenant de Suède cette fois, la C30 devrait être la principale attraction du stand Volvo Cars.
Chez Ford, on prépare activement la remplaçante de la Mondeo. Ainsi, après l’étude se style Iosis (présentée au dernier Salon de Genève), la marque à l’Ovale bleue annoncera plus de détails esthétiques de sa future familiale, mais à travers le Concept Mondeo SW, déclinaison break très proche de la prochaine Mondeo définitive. Grand constructeur généraliste à l’échelon européen, Volkswagen fera mouche au Mondial en exposant son concept-car Iroc, annonciateur de la prochaine génération de son coupé Sirocco. Mais à n’en pas douter, les visiteurs du stand VW se concentreront probablement du côté du Touareg. Et pour cause, ce dernier vient de subir un (timide) restylage de carrosserie, histoire de conforter son statut de best-seller… mais il ne sera disponible qu’au courant du premier semestre 2007.
Bref, il est difficile de faire un tour complet d’horizon en attendant de se rendre sur place au Mondial. ALM le fera dès demain, comme le reste de la presse mondiale. Rendez-vous donc dans une semaine pour un spécial «Mondial de l’automobile 2006», le dernier grand événement automobile de cette année.

Le «Mondial» en quelques chiffres
Avec près d’un million et demi de visiteurs en 2004, le Mondial de l’auto est le salon le plus fréquenté du monde. Cette année, il ouvrira ses portes au public du 30 septembre au 15 octobre de 10 heures du matin à 20 h.
Outre le grand public, cette gigantesque foire devrait être fortement suivie sur le plan médiatique. Pour rappel, plus de 11.000 journalistes accrédités, provenant de 94 pays s’y sont rendus  il y a deux ans. Cette même année, plus de 2 millions de brochures commerciales ont été distribuées sur les différents stands. C’est dire tout l’intérêt commercial enregistré de par et d’autre durant ce salon, pourtant étiqueté plus comme une exhibition professionnelle, qu’une expo-vente. Plus de soixante nouveautés y seront présentées en avant-première, tandis que de nombreuses animations sont prévues par les exposants. Côté logistique, on apprend que l’aménagement des halls a été modifié cette année avec notamment la mise en service du hall 5 qui a été entièrement reconstruit.
Enfin, le Mondial de Paris c’est aussi une vingtaine de kilomètres d’allées et de moquettes et –information encore plus insolite- une consommation électrique équivalente à celle d’une ville de 30.000 habitants !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *