Moteur Diesel R de Hyundai : Le meilleur de sa classe

Moteur Diesel R de Hyundai : Le meilleur de sa classe

Dès le début de l’année 2009, un tout nouveau Diesel passera sur les lignes d’assemblage de Hyundai. Il s’agit du «Moteur-R» que le premier constructeur automobile coréen vient de dévoiler. Disponible en deux cylindrées : 2.0 et 2.2 litres, ce moteur quatre cylindres et 16 soupapes a nécessité trois années de développement et profité de ce qui se fait de mieux en matière de technologie Diesel. Entièrement réalisé en aluminium et recourant à une chaîne de distribution (et non pas à une courroie), intègre des injecteurs piézo-électriques très sophistiqués, une rampe commune de troisième génération à 1800 bars de pression, ainsi qu’un turbocompresseur à géométrie variable. Résultat, il offre des valeurs élevées en matière de puissance et de couple, respectivement : 184 chevaux et 392 Nm, puis 200 ch et 436 Nm. Un rendement plus qu’honorable et même très flatteur en comparaison avec les meilleurs Diesel du moment. En effet, ce Diesel R dépasse non seulement ses équivalents français et allemands, mais il peut fait même mieux que plusieurs V6 à gazole ! Selon le Dr. Hyun-Soon Lee, président la division Recherches et Développement au sein de Hyundai Motor Company : «le moteur R prouve que Hyundai est capable de développer des Diesel pouvant rivaliser avec les meilleurs au monde. Avec les améliorations sans cesse apportées au Diesel pour les rendre plus sobres et moins polluants, on assiste à la naissance d’une forte demande mondiale pour ce type de motorisation. Et Hyundai est désormais bien placé pour offrir sur le marché le meilleur de la technologie Diesel».
Seuls inconnus et non des moindres : ses niveaux de consommation et de pollution. Selon le constructeur, ces deux Diesel R auront inévitablement des seuils bas de consommation, comme de rejets de CO2 et ce, afin de répondre aux normes Euro5 en vigueur sur le Vieux Contient. Autre question que l’on peut d’ores et déjà se poser, celle de savoir quels seront les premiers modèles à étrenner ce nouveau bloc. Serait-ce des modèles actuels comme par exemple l’Azera ou alors les prochains remplaçants de berlines, telle que la Sonata. Enfin, il est à noter que le département R&D de Hyundai travaille aussi sur une motorisation hybride essence/électrique, qui sera produite en série.
Qui a dit que les constructeurs automobiles coréens ne pouvaient pas rivaliser avec les meilleurs motoristes allemands ?

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *