Nissan GT Academy: Et les qualifiés sont…

Nissan GT Academy: Et les qualifiés sont…

L’on se rappelle, le coup d’envoi de la Nissan GT Academy en Afrique du Nord a été donné le mois dernier à Marrakech.

Il avait fixé la période allant du 29 juillet au 15 août comme étant la phase des éliminatoires. L’objectif étant de réaliser, sur simulateur, le meilleur temps possible. Autrement dit, la course est contre la montre.

Nissan et Playstation ont ainsi démarré la première phase des évènements directs de GT Académie aux centres commerciaux, aux universités, ainsi que d’autres lieux au niveau des trois pays nords africains, à savoir le Maroc, l’Algérie et l’Egypte.
Ainsi, et comme lors de la première édition, les candidats dont l’ambition est de devenir pilote pro ont dû se départager lors du concours national sur Playstation. Le but étant d’enregistrer les meilleurs temps sur la sixième mouture du jeu de simulation Gran Turismo et atteindre l’étape suivante qui aura lieu au mois de septembre en Égypte, pays qui accueillera les 20 finalistes de l’étape régionale.

Pour y parvenir, il leur a fallu faire preuve de certaines compétences, notamment physiques. En effet, la compétition comprend des épreuves d’habilité physique, de communication et de défis de conduire et bien entendu en complément de la compétition reine, celle de la course virtuelle.
A Casablanca, et précisément au Morocco Mall l’affluence était telle que les candidats ont dû faire de longue queue. Bercés par le rêve de devenir un jour pilote professionnel, ils ont décidé de passer par cette compétition qui représente un véritable tremplin pour ceux ayant enregistré les meilleurs chronos. Ainsi, ils étaient six à être retenus pour la prochaine étape au pays des Pharaons. Selon l’ordre du classement, Oussama Benjelloun, Farouk Oudaoui, Taha Malih, Mohamed Tabarak, El Mehdi Neddah et Kamal Ait Belhouss devront plier bagage bientôt pour vivre la phase 2 en Egypte le 4 septembre prochain.
Rappelons que la finale régionale est la dernière marche avant de rejoindre, pour certains, le «Race Camp» à Silverstone et briguer le titre de vainqueur et, peut-être, devenir pilote professionnel.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *