Nissan Patrol : monstre, mais en smoking

Nissan Patrol : monstre, mais en smoking

«Le héros de tous les terrains». C’est ainsi qu’a été qualifié le nouveau Patrol par Carlos Ghosn, le grand patron de Nissan (et de Renault) lors de la présentation officielle de la septième génération de ce tout-terrain. Une présentation en grande pompe, tenue le mois dernier dans l’un des plus grands Palaces d’Abu Dhabi, aux Emirats Arabes Unis. C’est la première fois qu’un constructeur japonais dévoile en avant-première mondiale l’une de ses nouveautés dans un pays du Golfe. Le choix de cette région n’est sans doute pas anodin pour ce véhicule qui, plus que jamais, chasse sur les terres des meilleurs baroudeurs, mais traduit aussi le gros potentiel de croissance dans la péninsule Arabique.
C’est ce qu’a fait comprendre Carlos Ghosn dans son allocution lors de cet événement. Mené par Monal Zeidan (patron de la communication de Nissan Middle-East) au milieu des VIP et autres grands notables de la région, M. Ghosn est passé au pupitre pour présenter ce nouveau véhicule, mais aussi afficher les grandes ambitions de Nissan. «Je pense que nous sommes loin, loin de notre potentiel», a-t-il déclaré, ajoutant : «je cherche à doubler la part de marché de Nissan au Moyen-Orient». Et pour ce faire, Nissan vient d’abattre une carte maîtresse dans cette région qui aura d’ailleurs la primeur de commercialiser le nouveau Patrol. Il faut dire aussi que le Patrol s’est façonné un nom et une image très flatteurs sur plus de cinq décennies. Fiable, increvable et abordable, cet authentique baroudeur a montré au fil des ans qu’il est capable d’aller partout. Le nouveau ne devrait pas s’affranchir de cette étiquette, bien qu’il ait été voulu un cran plus civilisé. Esthétiquement d’abord, avec une ligne mieux profilée et des atours plus affinés comme en attestent sa face avant. La calandre inclinée est, à elle seule, un élément de style fort et significatif dans le design général du véhicule. Le traitement intérieur marque une nette rupture avec le passé. Généreusement habillé de cuir, d’inserts aluminium et de bois précieux, l’habitacle (à 7 places) se veut non seulement plus confortable et spacieux qu’auparavant (+10 cm aux genoux en 2ème rangée), mais devrait aussi séduire les clients les plus exigeants. Parmi ses sophistications de confort, citons un nouveau système DVD à écrans de 7’’, une caméra de recul ou encore un accoudoir central pouvant être réfrigéré en permanence. Un véritable atout dans les pays chauds… Techniquement, le Patrol 2010 adopte une nouvelle plate-forme (avec suspensions indépendantes aux 4 roues), une transmission intégrale sophistiquée (nouveau système All Mode à répartition variable du couple et gamme de rapports courts) et de puissants moteurs V8. Parmi ses derniers, un bloc essence inédit de 5,6 l de cylindrée développe 400 ch (et 560 Nm de couple), faisant du Patrol le plus puissant de sa catégorie. Enfin et c’est une première pour Nissan, le nouveau Patrol inaugure un système hydraulique de contrôle des mouvements de caisse (HBMC), qui maintient le véhicule à plat et limite le roulis lors des passages en virage y compris sur route dégradée. Rien n’a encore été annoncé concernant l’introduction de ce modèle au Maroc, mais avec un peu de chance, on le verra bien sur le stand de Nissan en mai prochain, lors du Salon Auto-Expo.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *