Nissan prévoit un nouvel exercice record

A l’occasion du lancement au Japon de la Moco, une mini-voiture que le constructeur espère vendre à 4.000 unités par mois, Carlos Ghosn, l’emblématique patron de Nissan, a assuré que l’exercice fiscal 2002-2003 qui vient de s’ouvrir serait une nouvelle année record pour la filiale de Renault.
Même si l’exercice fiscal 2001sera une année record, 2002 sera encore meilleur », a-t-il expliqué à la presse internationale lors de la présentation de la Moco, deuxième lancement opéré par Nissan en à peine plus de deux mois, après celui de la nouvelle March (connue en Europe sous l’appellation Micra). Les résultats de l’exercice clos le 31 mars devraient en effet inscrire de nouveaux records, tant au niveau du résultat net qu’à celui du résultat d’exploitation.
La Moco constitue la première incursion de Nissan sur le segment des mini-voitures (moins de 660 cm3 de cylindrée), dont il était absent jusqu’à présent alors qu’il représente déjà plus de 30% du marché japonais. Elle s’inscrit dans le cadre d’un large renouvellement de la gamme de Nissan, destiné à doper les ventes. La nouvelle March a ainsi enregistré 40000 commandes au cours des trois semaines qui ont suivi son lancement. Ce modèle est attendu en Europe début 2003, toujours sous le nom de Micra. Nissan table sur 48000 ventes de mini-voitures par an, soit 12000 de plus que prévu il y a un an, lors de la signature de l’accord avec Suzuki. Ce dernier, filiale à 20% de General Motors assure l’essentiel de la production de la Moco. Nissan n’exclut pas, à terme, de produire lui même ses mini-voitures mais n’a actuellement aucun projet en ce sens. A la Bourse de Tokyo, l’action Nissan, qui gagnait 2,6% après les déclarations de Carlos Ghosn, a clôturé mercredi en hausse de 1,35% à 898 yens.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *