Nouveau Fiat Doblo : La concurrence n’a qu’à bien se tenir

Nouveau Fiat Doblo : La concurrence n’a qu’à bien se tenir

Né de la contraction de  deux mots : «ludique» et «monospace», le segment des «Ludospaces», ou «utilitaires légers adaptés aux particuliers», demeure assez récent, et surtout en constante évolution. Avec son nouveau Doblo, Fiat voudrait dépasser le simple «acte de présence», et pourquoi pas devenir la «référence», dans un segment monopolisé, essentiellement, par les constructeurs français. La présentation officielle du nouveau Fiat Doblo s’est déroulée jeudi dernier, à Casablanca, lors de la conférence de lacement de la gamme Doblo. Une conférence tenue en présence de Bruno Di Mori, P-dg de Fiat Auto Maroc, en compagnie de toute son équipe. C’est ainsi qu’on a pu découvrir les nouveautés frappantes de ce modèle, vendu à plus d’un million d’unités depuis sa sortie en 2001. Au premier abord, vous serez sans aucun doute frappé par le gabarit du nouveau Fiat Doblo. L’un des trois éléments ayant fait le succès des précédentes versions du Doblo, à savoir l’espace, la sécurité et l’accessibilité. Ainsi, vous aurez droit à près de 4,4 m de longueur et plus de 1,80 m en hauteur, combiné à un empattement de 2,75m.  A l’intérieur, le volume de chargement  varie désormais entre 790 litres et 3200 litres une fois la banquette arrière rabattue (en version Panorama). Un « Grand » plus  qui en fait tout bonnement la référence du genre. Plus d’espace, certes, mais plus de sécurité aussi avec l’ABS, l’EBD et l’Airbag conducteur,  qui sont disponibles de série et d’entrée de gamme. Et pour compléter le tableau, la gamme Doblò se décline en deux versions : Classic et Panorama. La version Classic (à partir de 119.000 DH) est servie avec la motorisation 1,3 Diesel Multijet 75 ch, pour ses deux finitions Combi et Urban. Le Doblò Panorama (à partir de 174.000 DH) est, lui, proposé avec deux motorisations, également Diesel. Le 1,3 Multijet II 90 ch, et le 1,6 Multijet II 105 ch. Des motorisations associées respectivement aux deux finitions du modèle (Active et Dynamic).
Globalement, le nouveau Fiat Doblo reste un assez bon compromis pour les amateurs de sorties en groupe et les urbains pratiques. Le rapport qualité-prix est correct. Reste à savoir si le «Ludospace» made in Italy arrivera-t-il à séduire un marché marocain, et qui reste -pour ce segment en particulier- traditionnellement attaché au made in France.  D’autant plus que l’objectif commercial du nouveau Fiat Doblo, annoncé par Fiat Auto Maroc,  table sur 10 à 15% de part de marché. Soit près de 3000 véhicules, sur une moyenne de 20.000 unités écoulées chaque année, toutes marques confondues… Un pari osé, mais faisable.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *