Nouveau Kia Sorento : Paré pour la reconquête !

Nouveau Kia Sorento : Paré pour la reconquête !

Le nouveau Sorento est bien la preuve que Kia a fortement fait évoluer ses modèles vers le haut en l’espace d’une décennie. Nous l’avons essayé en statique au Salon Kia Expo tenu à Casablanca, et où il fut dévoilé pour la première fois en Afrique quelques semaines à peine de sa sortie internationale au Salon Mondial Auto de Paris.

Plus galbé, moins anguleux…

Le SUV n’est guère différent de ses premières esquisses dessinées qui commençaient déjà à circuler l’été dernier. Son profil se distingue par une découpe de vitre et flancs creuses. Fini le look anguleux de la génération 2, la carrosserie est plus « galbée » et les arêtes vives sont remplacées par des lignes plus courbes. En dimensions, la longueur progresse de 4,69 à 4,78 cm (+9 cm) grâce à l’empattement accru de 8 cm, tandis que la hauteur est revenue à 1,68 m, pour gagner probablement en qualités dynamiques. Côté bouille, comment ne pas être frappé par ses optiques et cette calandre plus larges ? Le dessin est bien équilibré avec un bouclier orné d’antibrouillard et cerclé de chrome. Le pare-chocs se pare, quant à lui, de noir, mais arbore une protection de bas de caisse grise. Le hayon imite aussi le devant et récupère à son tour des feux plus imposants. Mais volontairement, il semble que le dessinateur voulait garder un lien avec la précédente génération car beaucoup de détails rappellent facilement l’ancienne mouture.

Rien n’y manque !

Nous décidons de monter «inside». Difficile d’émettre des critiques sur la qualité perçue. Les matériaux et assemblages se rapprochent de l’univers premium. Les rangements fourmillent, et sont immenses : ils peuvent accueillir chacun le contenu d’un sac à dos.
Rien à dire ! notre SUV promet d’être agréable au quotidien ! La planche de bord pullule de plastiques moussés et une tablette tactile trône au milieu de la console centrale. L’équipement disponible, lui non plus, ne manque de rien : caméra de stationnement à 360°, radar anti-collision, sièges chauffants et ventilés… tout y est ou presque ! Ce SUV haut de gamme sait accueillir sept passagers, pour 605 litres de coffre en cinq places. Il passe à 1.662 litres en couchant le second rang grâce à des poignées sur les parois. En configuration 7 places, il vous reste toujours 142 litres.

Les 197 équidés ont un appétit d’oiseau !

A l’arrière, le numéro de charme se poursuit. Trois passagers pourront s’y sentir à l’aise : plancher bien plat, dossiers inclinables, assise coulissante.

Fait plus rare, le troisième rang ne sera plus celui à éviter sur les longs trajets. L’espace aux jambes convient à des adultes et l’assise demeure moelleuse. Parmi les blocs motopropulseurs, Kia Motors Maroc pourrait retenir le 2.2 litres CRDi. Un choix pertinent lorsqu’on sait que ce diesel développe 197 chevaux pour un couple de 421 Nm et qu’il brille par un appétit d’oiseau (6,5 et 7,4 l/100 km en cycle mixte), grâce à ses boîtes de vitesses (manuelle ou automatique) à 6 rapports. Bref, que d’ingrédients pour aider le Sorento à bousculer les références japonaises et allemandes.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *