Nouveau record de ventes pour Volvo Cars en 2017

Nouveau record de ventes pour Volvo  Cars en 2017

Une année très active sur différents plans pour le constructeur suédois

À compter de 2019, chaque nouvelle Volvo possédera un moteur électrique, ce qui mettra un terme historique à sa production de véhicules exclusivement à combustion.

Volvo Cars enregistre un nouveau record. Le constructeur suédois a annoncé avoir réalisé, à fin 2017, des ventes mondiales historiques de 571.577 voitures, en progression de 7% par rapport à 2016. Cette performance a été portée par une croissance dans toutes les régions commerciales.

Volvo estime que le principal moteur de croissance dans le monde est le succès de son nouveau XC60 et des véhicules de la gamme 90 qui illustrent l’impact de la plate-forme SPA (Scalable Product Architecture), entièrement modulaire et développée en interne par Volvo Cars, en termes de design et de technologie.

Dans le détail, au niveau de l’Asie-Pacifique, les ventes ont enregistré une solide progression de 20,9%, grâce en grande partie à une performance record en Chine, premier marché de Volvo, où les ventes ont gagné 25,8% par rapport à 2016. Dans les régions Europe, Afrique et Moyen-Orient, les ventes ont augmenté de 3,3% tandis que la région Amériques n’a enregistré qu’une modeste hausse de 0,7%.

Pour Volvo Cars, l’année 2017 a été une année très active sur différents plans. A commencer par le lancement de la nouvelle génération du XC60, modèle le plus prisé de la marque et SUV de taille intermédiaire le plus vendu en Europe.

D’autre part, le constructeur avait annoncé qu’il plaçait désormais l’électrification au cœur de ses activités futures. À compter de 2019, chaque nouvelle Volvo possédera un moteur électrique, ce qui mettra un terme historique à sa production de véhicules exclusivement à combustion. Autre engagement sur la voie de l’électrification, Volvo a lancé Polestar, nouvelle marque de véhicules électriques haute performance.

En 2017, Volvo a également renforcé son partenariat avec Geely Holding, à travers la création d’une joint-venture technologique destinée à générer des économies d’échelle, et ainsi à accélérer le développement de la technologie des véhicules électriques nouvelle génération. Volvo a par ailleurs annoncé sa prise de participation à hauteur de 30% dans Lynk&Co, la nouvelle marque automobile de Geely, dont les véhicules seront basés sur la plate-forme CMA (Compact Modular Architecture) développée en collaboration avec Geely.

Le mois de septembre a, quant à lui, été marqué par le lancement du XC40, premier SUV compact de Volvo sur le segment qui affiche la plus forte croissance. En parallèle, Volvo a inventé un nouveau mode d’accès à la voiture avec le lancement de son service par abonnement «Care by Volvo». Né à bord du nouveau Volvo XC40, ce concept rend la possession d’une voiture aussi transparente, simple et naturelle que celle d’un téléphone portable.

Volvo Cars a poursuivi le chantier de construction de sa nouvelle unité de production en Caroline du Sud, une première pour le constructeur aux Etats-Unis. Outre la production de la nouvelle berline de taille intermédiaire Volvo S60, cette unité produira, dès 2021, la nouvelle génération du SUV XC90.

Ce chantier porte l’investissement total de Volvo Cars dans ses opérations de production aux États-Unis à plus de 1,1 milliard de dollars et impliquera la création de près de 4.000 emplois sur le site de Charleston.

Fin 2017, Volvo Cars s’est positionné sur un tout nouveau marché en signant avec Uber, le géant des VTC, un accord-cadre portant sur la vente de plusieurs dizaines de milliers de véhicules de base compatibles avec la conduite autonome entre 2019 et 2021.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *