Nouveauté internationale : Honda Jazz : Le prochain tube de l’été

Nouveauté internationale : Honda Jazz : Le prochain tube de l’été

En attendant sa présentation en avant-première européenne, prévue pour le prochain Salon de Genève (du 6 au 16 mars 2008), la nouvelle Honda Jazz a déjà révélé tous ses secrets au public d’une autre grande exhibition de la planète : le «Tokyo Motor Show». Comme le montrent les premières photos, l’auto arbore l’inscription «Fit», l’appellation de la Jazz sur quelques marchés asiatiques et notamment le Japon.
Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette nouvelle génération de la Jazz opérera un retour remarqué dans les mois qui viennent. Et pour cause, son design extérieur gagne énormément en originalité, tout en capitalisant sur le style général du modèle sortant. La face avant se veut plus expressive par ses projecteurs agrandis et profilés presque au ras des montants du pare-brise. L’ensemble bouclier-calandre a été redessiné, tandis que le capot – également remodelé – reçoit deux nervures centrales qui apportent une note agressive bienvenue. De profil, on remarquera surtout une ligne de toit rabaissée et une ceinture de caisse tellement inclinée que les vitres de custode avant ont été agrandies pour optimiser la visibilité 3/4 du conducteur. La partie arrière ne manque pas d’attrait avec notamment des blocs de feux inédits et un hayon toujours vertical et accentuant le dynamisme de l’auto. Le tout reposera non plus sur des roues de 14 pouces, mais bien sur des jantes chaussées de pneus de 15, voire 16 pouces.
En revanche, ce qui n’apparaît pas à première vue, c’est l’accroissement des dimensions. En effet et à l’exception de la hauteur qui reste inchangée (1,52 mètre), la nouvelle Jazz est longue de 3,90 m (+5,5 cm) et large de 1,69 m (+2 cm). Un stretching qui a notamment profité à l’empattement qui atteint 2,50 m (+ 5 cm) et laisse présager une habitable encore plus spacieux. C’est aussi le cas du coffre qui gagne 64 litres et reste extensible grâce à la banquette modulable dans le schéma 1/3-2/3 et permettant d’optimiser au maximum la capacité de chargement. En gros, la Jazz peut toujours accueillir un vélo… monté ! Parallèlement, le constructeur met l’accent sur la compacité extérieure du véhicule et sur sa manœuvrabilité, forte d’un faible rayon de braquage (4,7 mètres). Mécaniquement et sauf éventualité d’un petit Diesel en gestation, seuls des blocs essence animeront la Jazz deuxième du nom. Parmi eux, le moteur essence 1,3 litre de 100 chevaux est reconduit, mais non sans améliorations (système d’admission intelligent), avec à la clé une économie d’utilisation (4.2 l/100 km en consommation moyenne). Mais surtout, la future Jazz monte en gamme, faisant la part belle aux équipements de confort et aux aspects pratiques. Jugez-en : phares au xénon, toit panoramique en verre, accès et démarrage par clé intelligente (le «Smart Key System» de Honda), passage des vitesses par palettes au volant, remontée des vitres automatiques lors du verrouillage à distance, indicateur d’ouverture de la trappe à essence, éclairage continu des compteurs, siège passager pivotant vers l’extérieur (pour faciliter l’accès aux personnes à mobilité réduite), rétroviseurs extérieurs hydrophobes, dégivrant et rabattables électriquement… Etc. Elle pourra même recevoir une caméra de recul ! Bien évidemment, la plupart de ces gadgets et autre friandises high-tech ne figureront qu’en option sur le catalogue de l’importateur marocain. Ce dernier pourrait créer la surprise en présentant la nouvelle Jazz lors du Salon Auto-Expo en mai prochain.
Ceci étant, la Jazz devrait vraisemblablement être lancée au Maroc quelques mois après sa présentation européenne, soit durant la prochaine saison estivale. Et tel qu’il est, ce nouvel air de Jazz sera assurément le tube de l’été 2008.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *