Nouvelle Škoda Octavia: L’évidence d’un choix

Nouvelle Škoda Octavia: L’évidence d’un choix

Chaque jour que Dieu fait apporte son lot de nouveautés et de créativités. Dans le secteur automobile, chaque jour aussi constitue en somme une révélation ou du moins un projet dans le pipe.

D’ailleurs, on assiste aujourd’hui à une hégémonie de plus en plus marquante des SUV lesquels, aucune semaine ne passe sans qu’on nous en présente un nouveau modèle. Seat vient de dévoiler son nouvel Arona pour concurrencer Citroën C3 Aircross, Hyundai Kona ou encore Renault Captur. Un modèle qui fera certes parler de lui. Mais quand certains penseront que ce nouveau venu ibérique va grignoter la part des berlines sur le marché, d’autres se réjouiront  qu’il y ait encore des voitures qui se vendent si bien au point qu’elles ne craignent pas vraiment la concurrence, loin s’en faut. La marque tchèque Škoda qui vient de fêter la production de sa six millionième Octavia se targue d’avoir des modèles au-dessus de tout soupçon convainquant des millions d’automobilistes et qui n’ont surtout pas peur de la montée en puissance des autres segments. La berline a encore de beaux jours devant elle.

Le design

Au niveau du design de la nouvelle Škoda Octavia, les changements sautent facilement aux yeux.

On devine en observant cette déroutante paire d’optiques la volonté des designers de la marque : donner un surplus de personnalité à une auto unanimement saluée pour ses qualités objectives.

Son allure a gagné en puissance et en caractère, particulièrement à l’avant. Elle apparaît plus large et ses nouveaux phares affichent la technologie full LED sur option. Le design des phares avant souligne le caractère dynamique de l’Octavia. Disponible en version halogène ou bi-Xénon, l’Octavia est équipée de feux dotés d’une technologie et d’un style uniques.

Sa ligne arrière évoque elle aussi la précision et l’élégance. Lorsqu’ils sont allumés, les feux arrière de l’Octavia font apparaître les traditionnelles lettres C caractéristiques de la marque. En revanche, côté intérieur, la marque tchèque pouvait mieux faire. Difficile de ressentir de grandes différences avec l’ancienne Octavia quelle que soit la version essayée. Toujours aussi vaste, l’habitacle présente une finition solide. A noter qu’il devient plus chaleureux si on opte pour le cuir et qu’on monte ainsi en gamme. L’Octavia est dotée également d’un coffre aux dimensions exceptionnelles qui permet de transporter aisément tous les bagages d’une famille nombreuse.

Equipement

Le constructeur tchèque n’a pas lésiné sur les moyens et a bien équipé son modèle fétiche. On soulignera notamment la présence de la caméra frontale située sur le pare-brise, le Lane Assistant (assistant de maintien de voie, disponible en option) qui reconnaît les lignes de délimitation des voies de circulation. Lorsque le véhicule menace de sortir de sa voie sans action délibérée du conducteur sur la direction, le système effectue une intervention de braquage. Celle-ci est réalisée en continu et en douceur, mais le conducteur peut l’annuler à tout moment en exerçant une force peu importante.

Quant à l’Intelligent Light Assistant, c’est un système utilisant une caméra qui analyse le trafic en sens inverse ou celui précédant votre véhicule. Au-dessus de 60 km/h, et si aucun véhicule n’est détecté, les feux de route s’actionnent automatiquement. Dès que le dispositif détecte un véhicule, le système adapte automatiquement sa zone d’action afin de ne pas éblouir les autres usagers de la route.

Motorisations

Qu’elle soit passive ou pilotée, la suspension reste un modèle de confort et n’empêche pas une certaine rigueur dès que vous haussez le rythme sur la route. La commande de boîte manuelle se montre facile, et la boîte à double embrayage développe un agrément de conduite toujours appréciable. Ainsi sous le capot de la nouvelle Octavia, on retrouve les moteurs 2.0 litres TDI avec une plage de puissance de 143 ch. Un élément clé du caractère dynamique et de la faible consommation de la Škoda Octavia est son faible poids, dit-on auprès du constructeur. La transmission manuelle à cinq vitesses est standard. Le moteur diesel haut de gamme fonctionne avec une transmission à double embrayage. Avec ses lignes épurées, ses angles prononcés et ses proportions parfaites, l’Octavia ne manquera pas d’attirer l’attention. Les nouveaux codes stylistiques de la marque se retrouvent ici sublimés et exécutés avec fitness.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *