Nouvelle Toyota Yaris 2015: Parée pour la reconquête 

Nouvelle Toyota Yaris 2015: Parée pour la reconquête 

Mais rassurez vous, il ne s’agit point du dernier film de chez Marc Dorcel, mais bien de la troisième génération de la Toyota Yaris ! Le «X» fait référence à sa calandre en forme de croix et elle est bel et bien interdite aux moins de 18 ans, puisque c’est l’âge minimum autorisé pour détenir le permis et donc pouvoir la conduire ! La campagne marketing et le teasing «border line» réservés à la Yaris avaient d’ailleurs créé un buzz détonant qui a permis d’attirer l’attention sur cette dernière. Et il faut dire qu’elle possède des arguments de taille pour faire face à la concurrence.

Belle gueule !

La belle troque ainsi ses anciennes fringues pour un costume plus moderne. Pour cette nouvelle Yaris, les ingénieurs de Toyota ont mis l’accent sur plusieurs points.
Tout d’abord, la direction stylistique de la Yaris qui hérite de nouveaux blocs optiques intégrant des feux à LED, mais aussi d’un look plus agressif et plus fluide. Ensuite l’habitabilité. La Yaris subit en effet une élongation de 16 cm par rapport au précédent modèle. Elle s’offre de fait un meilleur empattement.
Le rendement dynamique pour sa part est optimisé grâce à un coefficient de traînée (Cx) de 0,29 et une surcharge pondérale qui se voit réduite de 20 kg. Tout cela ne manque pas de se répercuter sur les niveaux de consommation qui se stabilisent à 3,8L/100 en motorisation diesel et à 4,3L/100 en motorisation essence.
 

7 airbags de série !

Suréquipée la nouvelle Yaris ? Oui ! Au niveau de la dotation de sécurité, elle offre de série 7 airbags, mais aussi le VSC (contrôle électronique de stabilité), l’EBD (répartiteur électronique de freinage), le TRC (système anti-patinage), le BA (aide au freinage d’urgence), l’EBS (allumage automatique des feux de détresse) et le TPW (indicateur de sous-pression des pneus) ! La sécurité des piétons n’est pas laissée en compte : la face avant de la voiture (capot, pare-choc et ailes) a été conçue afin d’absorber au maximum les chocs piétons.

Deux motorisations, trois finitions…

Au chapitre des motorisations, ce sont deux blocs qui sont disponibles sous nos latitudes. Le premier s’abreuve de diesel : il s’agit du 1.4L D-4D de 90 cv avec 205 Nm de couple à 2800 tr/min. Pour l’essence, on retrouvera le 1.0L VVT-i de 69 cv qui passe de 93 à 95 Nm de couple à 4.300 tr/min. Signalons pour ceux qui désireraient passer commande que la belle est déjà disponible sur tous les points de vente Toyota au Maroc avec trois finitions par motorisation au choix. Les prix démarrent à 124.000 DH pour la finition Silver en essence.

Success story

L’histoire de la Yaris c’est aussi celle d’un best seller à part entière. Le modèle a été créé et commercialisé en 1999 au Japon et un peu plus tard en Europe dans les années 2000. Au Maroc, la première génération a été introduite au début des années 2000 et a connu un vif engouement auprès de la clientèle marocaine. En 2006, la Yaris avait même réussi à devenir leader de son segment. Aujourd’hui avec l’introduction de la Yaris restylée de 3ème génération, Toyota compte reconquérir la place que ce modèle possédait auparavant.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *