Partenaire officiel de la COP22: L’Alliance Renault-Nissan réitère son soutien

Partenaire officiel de la COP22: L’Alliance Renault-Nissan réitère son soutien

En guise d’accompagnement, l’Alliance Renault-Nissan, leader mondial de la mobilité zéro émission à l’usage, mettra à disposition une flotte de 50 véhicules électriques en tant que partenaire officiel de cet événement d’envergure.

Dans moins d’un mois, le Royaume abritera la COP22, un événement planétaire qui met les changements climatiques au cœur des débats et qui se tiendra du 7 au 18 novembre à Marrakech. L’objectif est de proposer des solutions innovantes et respectueuses de l’environnement.

En guise d’accompagnement, l’Alliance Renault-Nissan, leader mondial de la mobilité zéro émission à l’usage, mettra à disposition une flotte de 50 véhicules électriques en tant que partenaire officiel de cet événement d’envergure.

La raison est simple. La mobilité électrique est une des solutions pour lutter contre le réchauffement climatique. En tant que leader des véhicules électriques, l’Alliance Renault-Nissan a décidé d’apporter son soutien à la COP22.

Ladite flotte de véhicules entièrement électriques assurera le transport des délégués accrédités pour cet événement. Plus de 25.000 participants provenant de 195 pays sont attendus lors de ce sommet annuel sur le climat. C’est dire l’importance que revêt cet événement eu égard à ses retombées.

Les Nations Unies utiliseront, pour la seconde fois après Paris, une flotte 100% électrique pour assurer le service de navettes, en complément des transports en commun.

La citadine, la berline compacte et le ludospace comme transporteurs 100% électriques

La flotte de véhicules de la COP22 sera composée de la citadine Renault ZOE, de la berline compacte Nissan LEAF et du Nissan e-NV200 en version 7 places. Les véhicules seront à la disposition des délégués pour les transporter 24h/24, 7j/7 sur les différents sites de la conférence en complément des transports publics.

Le losange et son allié japonais prévoient un réseau de plus de 20 bornes de recharge accélérée et standard sur des lieux stratégiques de la COP. Les bornes de recharge accélérée sont en mesure de recharger les véhicules électriques de 0 à 80% de leur capacité en moins d’une heure.

L’Alliance Renault-Nissan est le leader mondial du véhicule électrique. Avec ses 6 modèles, elle a déjà vendu plus de 360.000 véhicules électriques dans le monde. Nissan LEAF, lancée fin 2010, est le véhicule électrique le plus vendu dans le monde et Renault ZOE est le plus vendu en Europe. L’Alliance vend environ un véhicule électrique sur deux dans le monde, incluant Twizy, le quadricycle urbain de Renault, et le van Nissan e-NV200, commercialisé en Europe et au Japon depuis 2014.

Par ailleurs, l’usine Renault-Nissan de Tanger est conçue pour tendre vers «zéro CO2» émis, grâce à des ressources renouvelables, tant pour son énergie thermique produite sur site que pour son électricité achetée. Cette usine a vu le jour en 2012, et cette approche reste, encore aujourd’hui, sans équivalent dans l’industrie automobile.

Au Maroc, le Groupe Renault, constructeur pionnier, est le seul à commercialiser une gamme 100 % électrique. Avec la COP22 et la volonté du Royaume de développer l’énergie décarbonée, plusieurs entreprises ont décidé de faire le pari du 100 % électrique par l’acquisition de flottes de véhicules électriques.

«L’Alliance Renault-Nissan est fière de contribuer à la COP22 en mettant à la disposition des délégués une flotte de 50 véhicules 100% électriques», déclare Marc Nassif, directeur général du Groupe Renault Maroc et Alliance COP22 Leader. «Cette technologie associée à un mix électrique de plus en plus décarbone est la solution de mobilité individuelle pour contribuer à résoudre l’enjeu du réchauffement climatique et améliorer la qualité de l’air des villes». Sur la même longueur d’onde, Isao Sekiguchi, président de la région Afrique du Nord et Egypte du Groupe Nissan, confirme: «L’enjeu du changement climatique est l’un des sujets les plus urgents auxquels fait face le monde d’aujourd’hui. L’Alliance Renault-Nissan a non seulement été rapide à reconnaître la contribution que pourrait apporter l’importation de l’industrie automobile à l’effort collectif dans ce sens, mais a également été l’une des premières entreprises à agir pour y faire face»

Les retombées

de l’électrique

Pour mémoire, l’Alliance Renault-Nissan a été partenaire officiel de la COP21 en ne fournissant pas moins de 200 véhicules électriques, soit la plus grande flotte 100 % électrique jamais rassemblée pour un évènement d’envergure internationale. Principalement constituée du Renault ZoE, du Nissan Leaf et du Nissan e-NV200, cette flotte a transporté plus de 8.000 délégués accrédités, journalistes et négociateurs l’année dernière. Ils ont ainsi parcouru 175.000 km sans émettre de CO2 et sans utiliser une goutte de carburant pendant les deux semaines de la conférence annuelle sur le changement climatique à Paris. Cette flotte de 200 véhicules électriques a permis en roulant d’économiser environ 182 barils de pétrole ou l’équivalent de 18 tonnes de CO2 non émises.

L’Alliance Renault-Nissan participera aussi à l’espace Solutions et Innovations COP22, une exposition internationale qui se tiendra dans la Zone verte à Marrakech et présentant des solutions pour lutter contre le changement climatique. Cette exposition, qui aura lieu du 7 au 18 novembre, mettra en lumière des solutions de réduction des émissions de CO2 proposées par des villes, des entreprises et d’autres organisations en provenance des quatre coins du monde. L’Alliance exposera des solutions et mettra des véhicules électriques à la disposition du public pour réaliser des essais.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *