PROMO ALM
PROMO ALM

Peugeot 203 : American look

Peugeot 203 : American look

Avec un look américain et une ligne bien travaillée, la Peugeot 203 avait la lourde tâche de faire renaître la firme sochalienne après la Seconde Guerre mondiale. Unique modèle commercialisé pendant des années, la 203 a réussi sa mission haut la main et avec l’art et la manière bien évidemment.
Dans un contexte difficile, les constructeurs français devaient chercher une solution pour se remettre sur pied à moindres coûts. Pour cela, l’idée était de concevoir un seul modèle qui peut être décliné en plusieurs versions. Mais si plusieurs constructeurs se sont contentés de remettre en production un ancien modèle, la firme sochalienne a tout misé sur un nouveau modèle.
Peugeot a, en effet, lancé la 203 en 1948 au Salon de Paris. Disponible, en premier lieu, en version berline, elle a tout de suite séduit les fidèles de la marque et redonné le sourire aux équipes de Peugeot qui ont senti l’arrivée des beaux jours.
Première Peugeot à être dotée d’une carrosserie autoportante, elle se distinguait par nombre de détails à l’image des crosses pare-chocs avant à la verticale dans l’axe des phares, des pare-chocs peints avec nervure centrale chromée, une trappe d’auvent sur capot moteur et un écusson «203 Peugeot» sur le coffre. Les équipes de la marque sochalienne n’ont pas négligé l’intérieur puisqu’il a eu, notamment, droit à des panneaux de portes entièrement en drap, un volant crème clair à 4 branches, la commande flèches de direction en haut du volant et un tableau de bord central rectangulaire. Sous le capot, la 203 était animée par un 4-cylindres en ligne développant 42 ch et dont la consommation raisonnable a été saluée à plusieurs reprises. Bien qu’il ne faisait pas vraiment preuve de nervosité, le moteur de la 203 lui permettait d’afficher une vitesse de pointe de 115 km/h. Quelques mois après sa commercialisation, la berline Luxe est rejointe dans le catalogue par la berline Affaires sans toit ouvrant.
En octobre 1949, elle a subi quelques retouches extérieures et intérieures et a accueilli une nouvelle version dans son catalogue. Esthétiquement, les poignées extérieures du coffre ont été supprimées au profit d’une ouverture par levier à gauche du siège conducteur.  Quelques mois plus tard, Peugeot offre à sa 203 une version familiale 4 portes qui invite au voyage avec ses 6 places, notamment.  Deux années plus tard, les pare-chocs entièrement chromés ont gardé la même forme et de nouveaux éléments ont fait leur apparition à l’instar de la commande de réglage du chauffage à droite sur la planche de bord et une peinture synthétique est proposée au public. En octobre de la même année, aux côtés des trois modèles existants, une version cabriolet 2 places a été lancée avec un équipement plus riche avec, entre autres, une sellerie cuir disponible en noir, bleu ou rouge, un volant spécifique, une montre électrique et un double pare-soleil. Grâce à sa finition améliorée, le cabriolet a pris l’appellation Grand Luxe en 1954.
La gamme de la Peugeot 203 se composait déjà de 6 modèles mais elle n’a cessé de s’agrandir en intégrant de nouvelles déclinaisons dans la gamme utilitaire avec une version commerciale, une camionnette ou encore un plateau-cabine. La production de la française a connu quelques soucis à ses débuts à cause de la limitation des attributions des matières premières, elle est passée de 100 unités par jour en 1949 à 200 une année plus tard sans pouvoir atteindre les 300 prévus. Malgré cela, la Peugeot 203 s’est vendue, toutes versions confondues, à plus de 685.000 exemplaires durant ses 12 ans de carrière qui a pris fin en 1960.

Historique :

• 1948 : Présentation de la Peugeot 203 à Paris et commercialisation peu de temps après en 1949 où elle a tout de suite séduit le public.
• 1949 : Quelques mois après son lancement, la gamme accueille une version berline Affaires sans toit ouvrant.
• 1953 : La 203 compte six versions destinées aux particuliers alors que la gamme utilitaire compte 3 modèles.
 • 1956 : Alors qu’une version identique à la berline Luxe, mais sans toit ouvrant, est lancée, la production de la limousine familiale est arrêtée.
• 1958 : La tête de lion disparaît du capot et deux nouvelles teintes (beige et gris) sont proposées au public.
• 1960 : Une année exactement après avoir subi différentes modifications, au mois de février, la production de la Peugeot 203 est définitivement arrêtée.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *