Peugeot 208 : Dans l air (du temps)

Peugeot 208 : Dans l air (du temps)

Le public marocain, friand de la série 200 de la marque du lion, était impatient de découvrir la nouvelle 208, commercialisée depuis peu en Europe. Pour son lancement sur notre marché elle ne s’est pas contentée d’une présentation ordinaire. Abstenez-vous si vous avez le vertige ! Pour les autres, une petite ascension pour découvrir la petite lionne qui va envahir nos routes.
Aujourd’hui les constructeurs se livrent des batailles sans merci pour placer leurs produits sur les différents marchés. Passé le stade de la production, ce sont les équipes marketing qui entrent en jeu pour vendre le produit de la meilleure manière qui puisse attirer le public. C’est donc tout naturellement que les lancements sont devenus des sortes d’enchères pour savoir qui sera le plus original. Et pour ce qui est de l’originalité, Peugeot vient de marquer le coup au Maroc grâce à une présentation aérienne unique en son genre. C’est en effet la première fois, chez nous, qu’une conférence de presse s’est tenue à 50 mètres du sol avec une voiture qui flottait dans les airs. Pour réaliser tout cela, Peugeot a fait appel aux équipes du Dinner in The Sky qui sont venues pour la première fois au Maroc. Après une préparation minutieuse de la plate-forme, les journalistes conviés ont pu prendre place sur des sièges baquet avec des ceintures de sécurité à six points d’attache.
C’est parti pour un premier «décollage» en douceur. Elevée par une grue, la plate-forme s’est stabilisée à 50 mètres du sol à hauteur de l’autre structure qui a hissé la 208 de façon à regarder, littéralement, ses concurrentes de haut. Avec une vue imprenable sur la ville, en une belle journée ensoleillée, la conférence a pu commencer «normalement». En présence de Loïc Morin, c’est le manager marketing de Peugeot, Hatim Bouazer, qui a présenté la nouvelle venue de la gamme aux journalistes.
Surfant sur la vague du succès de la série 200 (205-206-207), la petite 208 marque une rupture avec ses ancêtres ne serait-ce que dans sa stratégie d’évolution puisqu’elle a revu ses dimensions à la baisse contrairement aux modèles précédents. Plus compacte, plus dynamique et plus légère, elle a su renouveler les codes stylistiques de la marque pour afficher, notamment, une face avant très charismatique. La calandre qui se détache de la carrosserie donne l’impression de flotter dans les airs, mais il faut dire qu’à ce moment c’est toute la voiture qui flottait.
Bien qu’elle ait perdu quelques centimètres en longueur par rapport à la 207, elle offre à ses passagers arrière une habitabilité plus généreuse grâce, entre autres, à l’adoption de dossiers de sièges plus compacts. Dans l’habitacle, la 208 a eu droit à un poste de conduite entièrement repensé afin d’offrir ergonomie, maniabilité, précision… à travers quelques idées qui peuvent paraître simples, notamment la réduction du diamètre du volant ou encore la position du combiné plus élevé.
Pour ce qui est des motorisations, l’offre marocaine se compose, en essence, du 1,2 vti développant 82 ch avec un couple de 118 Nm pour une consommation mixte annoncée à 4,5 l/100 km. En diesel le 1,6 HDI a été décliné en 75 et 90 ch avec un couple de, respectivement, 185 et 230 Nm.  Pour mettre en valeur ses lignes sculptées, la petite lionne peut notamment compter sur une gamme de couleur diversifiée avec, notamment, du rouge Erythrée, du bleu Virtuel ou encore le Blossom Grey qui sont disponibles sur notre marché.
Lancée à partir de 139.900 DH en essence et 159.900 DH en diesel, la 208 fera rapidement des adeptes sur notre marché qui peuvent la commander depuis son lancement jeudi dernier. Comme quoi elle a beau être dans le ciel, ses prix restent terre-à-terre !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *