Peugeot 308 : Un nouveau chapitre griffé

Peugeot 308 : Un nouveau chapitre griffé

Plus dynamique, plus agressive et surtout plus audacieuse, la nouvelle Peugeot 308 vient de montrer le bout de sa calandre. Dans un segment des plus concurrentiels où chaque détail compte, la française ne risque pas de ménager ses rivales. Celle qui s’est embourgeoisée est devenue la première Peugeot de l’histoire à préserver l’appellation de sa devancière. Autant dire qu’elle signe une nouvelle ère chez la marque sochalienne.

Le vent de la révolution a soufflé du côté de Sochaux et plus exactement du côté de son constructeur mythique. En effet, Peugeot, dont la nomination des modèles était bien rodée depuis des années, vient de virer de bord faisant de la nouvelle 308 la première sochalienne à conserver le patronyme de sa devancière.

Mais ce n’est pas la seule nouveauté de cette compacte qui adopte des codes stylistiques aperçus sur les 208, 2008 ou même 4008 récemment présentés au public. Visant principalement l’allemande de Wolfsburg, la Golf 7, elle mise sur un look plutôt sage pour attirer une large clientèle.

Comme le déclare le directeur du Style Peugeot, Gilles Vidal, «la nouvelle Peugeot 308, c’est un design extérieur épuré et technologique, qui inspire la robustesse et la qualité». A l’avant, le mot d’ordre est le dynamisme puisqu’elle adopte un bouclier avec une large prise d’air inférieure et tout comme pour le 2008, les boucliers sont légèrement fendus en deux sur la partie basse.

Misant sur son regard pour séduire, la nouvelle 308 n’a pas fait les choses à moitié et met en avant sa forte signature lumineuse. En effet, elle a droit à des projecteurs Full LED soigneusement dessinés pour un rendu aussi esthétique que technologique. De profil, elle affirme sa sportivité avec une ligne bien marquée qui s’étend jusqu’aux feux arrière. Des feux qui n’oublient pas les 3 griffes qui font la particularité des Peugeot.

Autant de détails qui font de la 308 une sochalienne fière de porter les codes stylistiques de la marque.
A l’intérieur de la française, technologie et épurement font bon ménage. Pour cela, la 308 a eu droit au Peugeot i-cockpit, un moyen d’offrir une conduite intuitive et sensorielle. Elle offre, ainsi un volant compact pour des sensations dynamiques intenses, un combiné tête haute pour lire les informations sans quitter des yeux la route, une console centrale haute valorisante et un grand écran tactile de 9,7’’ qui concentre de nombreuses commandes tout en veillant à rester ergonomique.

Respectant leur cahier des charges, les designers ont apporté un soin particulier à l’habitacle avec le choix de matériaux valorisants, des détails en chrome satinés ou noir laqués mais ça ne s’arrête pas là, puisqu’ils ont travaillé sur le combiné de façon à ce qu’il fasse référence à l’horlogerie, de haute qualité, bien sûr.

Basée sur la plate-forme EMP2 qui est à la pointe de la technologie avec 116 brevets déposés, la nouvelle 308 affiche des qualités dynamiques de haut niveau. La plate-forme modulaire participe aussi à la sécurité, au confort, grâce à l’offre de nombreux systèmes d’aides à la conduite et à l’importante réduction de masse sur la voiture (140 kg par rapport à la génération précédente).

Cet allégement est bénéfique pour le dimensionnement de tous les organes et permet, entre autres, des gains importants en émissions de CO2. Ainsi la nouvelle Peugeot 308 établira de nouvelles références avec une proposition inférieure à 85 g/km de CO2.

Attendue en première mondiale au Salon de Francfort en septembre prochain, la nouvelle 308 qui sera produite uniquement à Sochaux n’a pas encore dévoilé ses motorisations. Encore un peu de patience donc avant de passer commande puisque la commercialisation en Europe est prévue en automne.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *