Peugeot SR1 Concept : les futures facettes du Lion

Peugeot SR1 Concept : les futures facettes du Lion

Mais ce n’est pas à lui qu’il faut attribuer les coups de crayon magnifiquement affichés par le concept-car SR1. En effet, c’est Jean-Pierre Ploué qui a signé ce roadster dévoilé à Paris à l’occasion de la présentation du nouveau logo Peugeot (voir page 15). Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette sublime étude de style renferme suffisamment d’indices et d’éléments concernant le futur style des Peugeot. Un savant mélange de lignes douces et d’arêtes franches, dignes des plus belles Audi, BMW ou même Aston Martin. Au-delà de sa plastique, ce proto annonce aussi les technologies avant-gardistes du Lion et notamment la propulsion HYbrid4. Précisément, son 1.6 l essence THP poussé à 218 ch reçoit le renfort d’un moteur électrique de 95 ch, soit une puissance totale de 313 ch. Le tout étant transmis aux 4 roues, celles de l’essieu arrière étant aussi directrices !

Chevrolet Aveo RS Concept : des lignes futuristes pour un futur proche
Généralement, un concept-car ou étude de style est présenté pour attirer les curieux dans un salon automobile. Mais parfois, c’est bien plus que cela, comme ce pourrait être le cas de l’Aveo RS Concept que Chevrolet vient de présenter au Salon de Detroit qui se tient du 11 au 24 janvier. Au menu, une ligne costaude et des atours mastoc à l’image de la face avant très (trop ?) agressive. Le profil est tout aussi sculptural, avec une ceinture de caisse haute et des portes nervurées à la façon d’une BMW. Mais du muscle, cette Chevy n’en affiche pas seulement de l’extérieur. Sous son capot, le 1.4 litre Ecotec adopte la suralimentation pour atteindre la puissance de 138 ch et reçoit au passage une boîte manuelle à six vitesses. L’habitacle n’est pas en reste avec une présentation intérieure qui déborde de sportivité. Bref, après la Cruze et la Spark, voici donc la Chevrolet qui confirmera le renouveau de la gamme coréenne (ex-Daewoo) du constructeur américain.

Great Wall Motor : bientôt un importateur en Europe
Après plusieurs tentatives de commercialisation sur le Vieux Continent (en Italie et aux Pays-Bas notamment), la marque automobile chinoise Great Wall Motor va enfin concrétiser son introduction «européenne». Plus précisément, c’est la société I.M. Group qui importe déjà les marques Subaru, Isuzu et Daihatsu au Royaume-Uni, qui aura cette carte sur les différents marchés européens et en particulier en Angleterre et en Irlande, ainsi que dans les pays scandinaves et ce, dès 2011. En attendant, ce constructeur chinois a d’ores et déjà annoncé qu’il allait commercialiser cette année une partie de sa gamme dans quelques pays baltes, ainsi qu’en Estonie, en Lettonie et en Lituanie. Selon Great Wall, ses véhicules répondront suffisamment aux standards (de sécurité et de pollution) européens pour décrocher haut la main leur homologation dans l’Union. On verra alors quelles seront les raisons invoquées quant au blocage de l’homologation des voitures de Great Wall au Maroc.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *