Pollution: Harley-Davidson dans le collimateur de la justice

Pollution: Harley-Davidson dans le collimateur de la justice

Que l’on s’appelle Harley-Davidson ou autre, on ne badine pas avec les normes environnementales américaines. Et si les motos de cette grande marque marquent les esprits par leur design et robustesse, les accessoires ne le sont pas forcément.

  En effet, le constructeur de moto américain va devoir payer une amende de 12 millions de dollars pour avoir vendu des accessoires qui rendent ses motos non conformes avec les normes antipollution, comme l’a clairement indiqué le ministère de la justice jeudi dernier.

Les super-tuners pas si supers que ça

Le ministère reproche à Harley-Davidson d’avoir vendu quelque 340.000 «super-tuners» qui permettent d’accroître les performances de ses motos mais font qu’elles ne répondent plus aux normes de pollution imposées lors de leur homologation. Harley-Davidson a également vendu directement 12.000 motos ainsi équipées entre 2006 et 2008. Pour se défendre, Harley-Davidson a souligné que son dispositif était destiné à être utilisé sur circuit, et non sur route.

Une amende corsée

Outre les 12 millions de dollars d’amende, Harley-Davidson devra, comme mesure de compensation, également consacrer 3 millions de dollars au remplacement de vieux poêles à bois dans les collectivités locales aux Etats-Unis par des dispositifs moins polluants. Cette mesure rentre dans le cadre d’un programme visant à réduire les émissions polluantes quelle que soit leur source, a indiqué le ministère. Harley-Davidson a toutefois souligné dans un communiqué distinct que l’amende ne constituait pas une reconnaissance de culpabilité et que son dispositif était destiné à être utilisé sur circuit.

Quelles conséquences pour les motards ?

Contrairement aux voitures, les motos aux Etats-Unis ne sont pas soumises à un contrôle régulier et obligatoire de leurs émissions polluantes une fois en circulation. Les propriétaires de motos équipées de ce dispositif ne seront donc pas contraints de les remettre aux normes.
Fondé en 1903 et réputé dans le monde entier pour ses motos bicylindres, Harley-Davidson, basé à Milwaukee (Wisconsin, nord), a vendu en 2015 près de 265.000 motos dans le monde dont 168.000 aux Etats-Unis.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *