Porsche : Bientôt un accord avec le Qatar

L’émirat du Qatar va conclure avant la mi-juin un accord avec Porsche afin d’aider le constructeur automobile haut de gamme à assumer le remboursement de ses neuf milliards d’euros de dettes, rapporte le magazine allemand Focus.
Le président du directoire de Porsche, Wendelin Wiedeking, s’est déjà rendu au Qatar à plusieurs reprises et il a élaboré deux scénarios possibles en vue d’un accord avec l’émirat, écrit-il sans citer ses sources.
Le premier ministre du Qatar a déclaré à Reuters le 30 mai que son pays envisageait de prendre une participation dans Porsche ou dans d’autres entreprises du secteur automobile allemand, après l’abandon par Porsche de son projet de montée à 75% au capital de Volkswagen.
Le Qatar pourrait ainsi racheter les options que détient Porsche sur 24% des actions de Volkswagen, via le fonds souverain Qatar Investment Authority (QIA), ce qui permettrait à Porsche de renflouer sa trésorerie tout en donnant à Volkswagen un nouvel investisseur stratégique.
Une autre possibilité serait que le Qatar achète directement une participation dans Porsche Holding, qui contrôle l’activité de voitures de sport du groupe ainsi que sa participation de 51% dans Volkswagen.
Cette deuxième option serait plus complexe à mettre en oeuvre car elle impliquerait une augmentation de capital de Porsche ainsi qu’une assemblée générale extraordinaire.
Ni Porsche, ni QIA n’ont pu être joints dans l’immédiat pour commenter ces informations.
En mars, Porsche avait tenté de rassembler 12,5 milliards d’euros de financements, dont 10 milliards nécessaires pour refinancer des prêts. Mais il n’est parvenu à réunir que 10,75 milliards, ce qui l’a conduit à demander 1,75 milliard d’euros de prêts à la banque publique KfW.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *