Porsche compte dépasser les 100.000 ventes en 2006

Porsche compte dépasser les 100.000 ventes en 2006

L’année 2006 pourrait être une année à marquer d’une pierre blanche dans l’histoire de Porsche. Celui-ci, espère en effet dépasser le cap des 100.000 voitures sur les douze mois relatifs à l’année fiscale 2005/2006. C’est ce qu’a annoncé son directeur des Ventes Hans Riedel, à l’hebdomadaire allemand spécialisé «Automobilwoche».
Encouragés par les succès de la gamme actuelle, les responsables de la marque multiplie ainsi les déclarations quant à des prévisions de ventes très optimistes. Déjà, vers la fin janvier, à l’annonce de ses résultats semestriels (42.230 ventes sur les six premiers mois de 2005/2006), Porsche avait indiqué pouvoir vendre plus de 90.000 voitures cette année. Pour rappel, le constructeur automobile allemand indépendant avait vendu 88.379 voitures en 2004/2005, soit le plus grand volume de toute son histoire.
Une performance commerciale réalisée grâce aux ventes soutenues de son tout-terrain, Cayenne. Et au vu des derniers chiffres communiqués par Porsche, l’engouement pour ce luxueux 4×4 n’es pas encore prêt à s’estomper et notamment sur son principal marché, l’Amérique du Nord. A elles seules les ventes du mois d’avril peuvent le prouver.
Ainsi, sur 3.614 voitures Porsche vendues à des clients américains et canadiens, 983 étaient des Cayenne. A côté de ce best-seller, le nouveau coupé Cayman ainsi que les versions restylées des modèles 911 et Boxster rencontrent également un joli succès. Autre modèle très prisé sur le marché nord-américain, où la moitié de sa production est même écoulée, la Carrera GT cessera pourtant d’être produite. Et pour cause.
La Carrera GT, qui est capable de rouler à plus 330 km/h, ne répondra bientôt plus aux exigences de sécurité routière américaines. C’est ce qui explique donc la fin de vie prématurée de ce modèle produit à 1.270 exemplaires, soit moins que les 1.500 initialement prévus. Qu’à cela ne tienne, les responsables du constructeur allemand sportif se disent «satisfaits» de la carrière commerciale de la Carrera GT, bien qu’elle soit relativement éphémère. C’est ce qu’a fait savoir Wendelin Wiedeking, le patron de Porsche en déclarant: «Elle (la Carrera GT) a stimulé notre image de marque et nous avons gagné pas mal d’argent avec ce modèle».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *