Porsche : ventes en baisse, mais amélioration en vue

Porsche : ventes en baisse, mais amélioration en vue

Le chiffre d’affaires du premier semestre fiscal de Porsche a baissé un peu plus rapidement que les ventes de véhicules du groupe, les livraisons de sa nouvelle Panamera n’étant pas parvenues à compenser la baisse de la demande pour le Cayenne et la 911. Toutefois, après avoir chuté de 40% sur son premier trimestre fiscal, clos à fin octobre, les volumes de vente ont reculé de seulement trois pour cent à la fin du premier semestre. «Une amélioration est clairement visible. Pour cette raison nous prévoyons que les ventes pour l’exercice fiscal 2009-2010 seront légèrement plus élevées que celles de l’exercice précédent», a déclaré le directeur général de Porsche Automobil Holding SE, Martin Winterkorn. Les ventes de la 911, qui dégagent des marges importantes, se sont effondrées de 45%, à 7.400 véhicules, mettant sous pression le chiffre d’affaires de la marque et conduisant l’ensemble des ventes du groupe à reculer de 3,1%. Bien que Porsche AG a écoulé près de 8.200 véhicules de plus en volume grâce à son modèle grand tourisme à quatre portes, la Panamera, son chiffre d’affaires a baissé de 3,3% au premier semestre pour tomber à 2,9 milliards d’euros. En raison d’une perte avant impôts de 3,6 milliards d’euros lors de son dernier exercice fiscal, Porsche SE a décidé de conserver ses bénéfices non distribués, ce qui pourrait lui permettre de dégager un petit bénéfice selon les normes comptables allemandes. En décembre, Porsche avait déclaré s’attendre pour l’ensemble de son exercice fiscal à une perte s’élevant à plusieurs milliards d’euros en raison d’une dépréciation de la valeur de marché de ses parts dans Volkswagen.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *