Pour célébrer le 41ème anniversaire de la Marche Verte: Le Raid Tanja-Lagouira rallie les extrémités

Pour célébrer le 41ème anniversaire de la Marche Verte: Le Raid Tanja-Lagouira rallie les extrémités

Certes, dès que le terme raid traverse nos tympans, l’impression qu’il laisse dans son passage donne généralement à penser à des compétitions. Or il se trouve que des Raids soient exclusivement dédiés à des causes qui mettent l’humanisme au cœur de l’action.

En effet, en commémoration de la glorieuse Marche Verte un raid en 4×4 sillonnera le Maroc et ralliera son nord à son sud pour célébrer l’union nationale.

Une aventure qui invite à la redécouverte des paysages marocains, mais aussi à renforcer les liens qui nous unissent et qui restent indélébiles.

Loin donc de tout esprit compétitif, le Raid qui porte allègrement le nom de Raid-Tanja Lagouira n’est pas une course de vitesse, mais une aventure humaine et humanitaire ouverte à toute personne possédant un véhicule 4×4 et qui souhaite découvrir ou redécouvrir le patrimoine matériel et immatériel marocain.

Cette virée entre «amis» du Maroc se veut également une participation concrète au développement touristique du pays et une opération de solidarité à l’échelle nationale! Distribution de dons aux régions enclavées, caravanes médicales, circoncisions d’enfants démunis… Mais aussi création d’activités commerciales pour les villageois et les personnes en situation de handicap. Le Raid Tanja-Lagouira célèbre l’esprit d’entraide entre «enfants du pays».

Tous les moyens ont été mis en place pour faire de cette belle aventure un moment de partage, de compétitivité saine, mais aussi de sport, de loisirs et de détente : Kit-Surf, natation, canoë, ski, randonnées, dégustation de produits du terroir…

Organisé depuis dix ans par l’Association Nord Sud Action, «Association marocaine pour la communication, le développement socio-économique et l’incitation à l’investissement», basée à Dakhla, le Raid-Tanja Lagouira a toujours eu pour objectif de présenter les opportunités d’investissement dont regorgent nos provinces du Sud aux investisseurs d’ici et d’ailleurs.

Le départ cette année a une forte symbolique, car il se fait depuis le poste frontalier de Bab Sebta, tout en longeant la côte atlantique du Maroc pour arriver à Dakhla à bon port.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *