Quand votre voiture vous fait rémunérer

Quand votre voiture vous fait rémunérer

La nouvelle start-up Hooplacar crée un nouveau concept de publicité

Savez-vous que votre véhicule pourrait bien vous rapporter entre 1.000 et 1.500 DH par mois ? Rien de plus facile. Il suffit que vous remplissiez les conditions requises par Hooplacar. Cette start-up vous donnera envie de vous afficher.

Le concept repose sur l’affichage publicitaire. Les publicités sont généralement diffusées sur la télé, la radio ou des supports tels que les journaux, magazines, etc, mais un déclic s’est opéré au niveau mondial lors de cette dernière décennie lorsque des sociétés ont eu l’idée de revaloriser et redéployer la publicité à travers un nouvel outil que sont les voitures des particuliers. Une affaire qui roule bien puisque piétons comme automobilistes sont attirés par ces voitures déguisées qui vantent des marques ou un produit. Inconsciemment, le message de la pub les marque.

Au Maroc, Hooplacar se charge du concept. Start-up créée par trois jeunes entrepreneurs, elle propose aux particuliers d’utiliser leurs propres véhicules comme un support publicitaire et ce contre une rémunération mensuelle.

Contacté, le cofondateur de Hooplacar, Selmane Berraoui, a affirmé que « le service est devenu opérationnel il y a un mois. Mais bien avant qu’il n’éclore, cela nous a nécessité un an de travail et de réflexion car nous insistons sur l’efficacité du concept et de la technologie de pointe qui l’accompagne destinée à faire le suivi des voitures pour estimer l’impact de la publicité».

Cependant, il ne suffit pas d’avoir en sa possession une voiture pour éspérer être éligible au concept. Hooplacar souligne que le propriétaire doit remplir un certain nombre de conditions, notamment disposer d’un véhicule en bon état et parcourir une distance estimée au minimum à 20 km par jour.

«Nos chauffeurs sont soigneusement sélectionnés pour leur attitude responsable au volant. Nous réalisons une vérification du passé de nos conducteurs afin de vous assurer que votre message publicitaire sera entre de bonnes mains», précise le co-fondateur.

Pour l’annonceur, ce concept peut représenter une nouvelle aubaine.

«Notre technologie permet aux annonceurs de communiquer à l’échelle nationale tout en assurant un ciblage localisé pour répondre au plus près à leurs besoins grâce à nos 5.000 affiliés», renchérit M.Berraoui.

Quant aux rémunérations mensuelles, elles varient entre 1.000 et 1.500 dh comme précité. Pour le propriétaire du véhicule, cette somme lui permettra d’alléger son budget voiture car elle lui permettra de régler l’essence, d’assurer l’entretien et les réparations ou encore de payer une partie des mensualités pour un crédit voiture.

«Nos chauffeurs sont notés et rémunérés sur leur performance (kilométrage et parcours) et les meilleurs sont prioritaires sur les prochaines campagnes», motive Hooplacar.

La start-up ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. L’ambition étant de «s’inscrire dans la durée comme une évidence dans les plans médias des grands groupes, mais également de proposer une solution ultra localisée et très compétitive aux PME qui ont du mal aujourd’hui à trouver un canal de communication outdoor».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *