Rallye Classic 2005 : Deux épreuves et une Matra

Rallye Classic 2005 : Deux épreuves et une Matra

Tout en conservant les fondamentaux qui ont assuré son succès depuis plus d’une décennie, le Rallye Classic 2005 s’annonce sous le signe de la continuité et du renouveau. En effet, cette épreuve de régularité historique, désormais placée sous la Présidence d’honneur de SAR le prince Moulay Rachid, sera pour la première fois -et à titre expérimental- doublée d’une autre épreuve. Celle-ci, baptisée «Rallye Prestige», sera organisée en parallèle avec le «Rallye Classic», dont elle sera identique à la seule exception qu’elle sera réservée à des voitures plus récentes et plus précisément construites à partir de 1980. Aussi, le Rallye Prestige bénéficiera d’un classement séparé et chacun de ses candidats partira au minimum 15 minutes après le dernier concurrent du Rallye Classic.
L’épreuve principale traditionnelle n’en sera pas pour autant dénuée d’intérêt. Bien au contraire, elle verra la participation pour la première fois d’un bolide de légende : la Matra 650 de 1969. Selon, Jean-François Rageys, l’initiateur de ce rallye (qui reste organisé sous l’égide de la Fédération royale marocaine de sports automobiles), ce modèle est exceptionnel. «En son temps, cette Matra était une F1 de la route. C’est une voiture mythique, équipée d’un moteur V12, qui a été conçu pour participer aux 24 Heures du Mans.
Elle a participé au Tour de France Automobile, où elle a été menée à la victoire par Henri Pescarolo». Côté parcours, le rallye prendra le départ de Rabat et sera d’une longueur d’environ 2.000 km, scindée en 6 étapes. Les candidats traverseront comme villes-étapes : Fès, Afourer, Erfoud, Ouarzazate, et ce sur un réseau routier en asphalte (et sans pistes).
L’édition de cette année aura droit à 800 km de nouvelles routes, dont les itinéraires El Ksiba, Tizi-n-Isly, Imilchil, Rich d’une part et Ouarzazate, Skoura, Demnate, Marrakech d’autre part. La ville ocre sera d’ailleurs le point d’arrivée de l’épreuve. Au total, 11 épreuves de régularité routière, dont une de nuit, seront parcourues.
Mais le Rallye «Classic» Maroc sera cette année encore «la Route du Coeur», comme l’avait bien baptisé l’émission Auto-Moto de TF1. Un nom que l’épreuve mérite en vertu du partenariat initié depuis 5 ans avec l’association l’Heure Joyeuse et qui a, depuis, mis la somme de 2.100.000 Dhs à disposition du développement féminin en milieu rural. Faut-il rappeler que le produit de la vente aux enchères de l’an dernier a été consacré à la reconstruction de l’école Nekor de la Commune de Béni Bouyaïch, province d’Al Hoceïma, affectée par le séisme de 2004. Une école qui a réouvert ses portes à la rentrée scolaire de septembre dernier. Une manière concrète et honnête de réinvestir l’argent collecté.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *