Rallye Dakar 2005 : Mitsubishi favori

Rallye Dakar 2005 : Mitsubishi favori

Les participants à l’édition 2005 du Dakar auront la tâche beaucoup plus difficile, cette année, avec la prohibition du système de gonflage/dégonflage automatique des pneumatiques, la diminution de la longueur des liaisons et la réduction des points GPS.
L’objectif de cette nouveauté est de mettre les grosses écuries sur le même pied d’égalité. Au total, 675 concurrents sont engagés en autos, motos, camions et véhicule, d’assistance.
Logistique impressionnante. Encore une fois, l’armada Mitsubishi part favorite avec le tenant du titre, Stéphane Peterhansel, mais aussi l’ancien skieur Luc Alphand copiloté par le Nancéen Gilles Picard, le Japonais Masuoka et le vainqueur-moto de l’année dernière l’Espagnol Joan Roma. Mais l’équipe japonaise devra se méfier d’un adversaire de gros calibre, à savoir Nissan. Le constructeur japonais, qui mise sur l’expérience et le métier des anciens champions du monde de rallye, Ari Vantanen et Colin Mac Rae, est capable de déjouer tous les pronostics. Un autre concurrent vise haut. Il s’agit de Volkswagen.
L’écurie allemande compte sur de grands noms des Rallyes, Juha Kankkunen, Bruno Saby et l’Allemande Jutta Kleinschmidt pour faire la différence.
Outre les anciens champions du monde de Rallye, Miki Biasion et Markku Alen, engagés en camions, il y aura également le champion de France des Rallyes 2003 Simon Jean-Joseph au volant d’un 4×4 Mercedes, Guerlain Chicherit, vainqueur du Challenge ASO, mais aussi le Polonais Krzysztof Holowcyc et le Belge Grégoire De Mévius, reconverti depuis bien longtemps en Rallye-Raid. Le grand absent de cette 27ème édition est le motard Richard Sainct, triple vainqueur en 1999, 2000 et 2003, décédé au mois de septembre dernier. Après le Maroc, les différents participant relieront la Mauritanie et le Mali.
L’arrivée est prévue le 16 janvier sur les rives du Lac Rose, à Dakar. Mais bien avant, les participants auront droit à deux étapes marathon programmées les 6 et 12 janvier prochains.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *