Rallye Maroc Classic: Les belles mécaniques entrent en lice

Rallye Maroc Classic: Les belles mécaniques entrent en lice

Ainsi, pendant un périple qui durera une semaine, des paysages féeriques marocains serviront de toile de fond à la course qui mettra en lice plus de 50 voitures anciennes et modernes lors de la 22ème édition du Rallye Maroc Classic.

L’événement se veut une véritable rétrospective des grands classiques du sport automobile. Et tout est dit dans le slogan du rallye, puisqu’il s’agit d’une course où «l’allure n’est pas qu’une question de vitesse».

  Le parcours proposé suppose près de 2300 kilomètres divisés en sept étapes. Le sifflet de départ a retenti le 14 mars dernier à Casablanca, tandis que le ruban d’arrivée sera découpé à Marrakech, en passant par Essaouira, Agadir et Ouarzazate. 60 à 70 équipages participeront à ce rallye très attendu par les aficionados du sport automobile. Pour l’organisateur de la course, le motard Cyril Neveu, le rallye se fera  dans un pays au décor dépaysant et somptueux.

«Il y a la diversification des paysages avec des conditions météorologiques optimales et sur de très plus belles routes. Chaque soir, les pilotes pourront regarder les images de leur journée, et découvrir à quel point les endroits qu’ils ont traversés sont exceptionnels: mer, haute montagne -on montera aux alentours des 2.500 mètres – et nous parcourrons vallées et oasis jusqu’au désert».

Association L’Heure Joyeuse, un partenariat et du cœur…

A Ouazazate, une vente aux enchères et une tombola seront organisées au profit de l’association de Leila Benhima Cherif, L’Heure joyeuse, engagée pour l’amélioration de la condition infantile. Et cela depuis 22 ans. C’est d’ailleurs devenu une tradition. L’Heure Joyeuse est associée pour la 16ème année consécutive au  Rallye Maroc Classic. Cette année encore, l’association  pourra venir en aide à une plus large population, aussi bien dans le monde urbain que rural.

«Si les fonds reçus et investis signifient plus de vélos, cartables et couvertures distribués, plus d’écoles reconstruites, de douars raccordés au réseau d’eau potable,… ils signifient surtout pour nous plus de mobilisation et de solidarité pour des enfants qui retrouvent le chemin de l’école et des familles, privées jusque-là du minimum pour vivre dignement», explique Leila Benhima Cherif, directrice de l’association. Rappelons que depuis le lancement de la Route du Cœur, ce sont plus de 7,7 millions DH qui ont été recueillis.

 

 

«C’est un plaisir de travailler avec L’Heure Joyeuse»

Trois questions à Kamil El Kholti, coordinateur de l’action sociale du Rallye

 

ALM : Comment en êtes-vous arrivés au sport automobile et à l’organisation du Rallye Maroc Classic ?
 

Kamil El Kholti : Je suis engagé dans le sport automobile d’abord en tant que participant car j’ai fait des circuits pendant de nombreuses années. Je me suis mis à l’organisation du rallye Maroc Classic il y a de cela 22 ans. A cette époque, un ami à moi, le regretté Jean François Rageys, qui organisait le championnat du Maroc des rallyes (qui comptait pour le championnat du monde), a commencé à organiser le rallye Maroc Classic. Je l’ai rejoint dans cette aventure et aujourd’hui cela fait plus de deux décennies qu’un tel événement dure et prend chaque année plus d’ampleur. Depuis deux années, c’est Cyril Neveu qui remplace Jean-François qui nous a quittés et il gère l’événement avec brio.

Parlez-nous un peu de votre partenariat avec l’association L’Heure Joyeuse…

Notre partenariat avec l’association L’Heure Joyeuse est pérenne et durable. Il nous a permis de collecter pour cette association plus de 8 millions de dirhams en 15 ans. Pour moi qui m’occupe de la partie partenariats, communication et action sociale, je peux vous dire que c’est un plaisir de travailler avec une association aussi citoyenne qui accomplit des actions très louables et très importantes.

Qu’est-ce qui change cette année au niveau du rallye ?

Cette année nous allons vers le sud, alors que l’année dernière nous nous dirigions plutôt vers le nord! Nous maintenons le principe du bivouac luxueux. Pour cette édition, nous avons prévu beaucoup de spéciales. Cette année, il y aura encore plus de nouveautés, mais tout en maintenant les fondamentaux de base.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *