Rallye Oilibya du Maroc: Et de trois pour Al Attiyah

Rallye Oilibya du Maroc: Et de trois pour Al Attiyah

Le Qatari Nasser Al Attiyah semble bien connaître le secret de la réussite au Rallye OiLibya du Maroc puisqu’il vient de remporter à bord de sa Toyota la 17ème édition disputée du 1er au 7 octobre entre Agadir et Erfoud sur une distance totale de 1.885km.

Al Attiyah signe ainsi à Erfoud sa troisième victoire au Rallye du Maroc, avant-dernière manche de la Coupe du monde FIA (Fédération internationale automobile). Le Qatari termine leader du classement général avec 12h28mn28s et à la 5e place de la 5e et dernière étape longue de 275 km (45 km de liaison et 230 km d’épreuve spéciale) en 2h26mn32s. L’ultime étape du Rallye a été remportée par le Français Cyril Despres (Peugeot 2008 DKR) en 2h21mn50s. Le vainqueur était déjà assuré du titre de la Coupe du monde FIA depuis la 5e manche en Pologne au début du mois de septembre. La dernière manche de la Coupe du monde FIA aura lieu au Portugal en novembre prochain.

En moto, c’est l’Australien Toby Price (KTM) qui remporte le rallye. Avec ce succès, Price signe sa seconde victoire majeure de la saison après le Dakar. Vainqueur vendredi de la 5e et dernière étape du Rallye du Maroc en 2h29mn48s, l’Australien a terminé premier du classement général avec 13h06mn35s.

Il succède au palmarès de la compétition au Britannique Sam Sunderland (KTM) titré l’an passé, qui s’est classé cette année 2e au classement général à 7mn44s du leader.

Sur la troisième marche du podium, le Chilien Pablo Quintanilla (Husqvarna), est sacré champion du monde FIM des Rallyes Tout-Terrain ! Tandis que son adversaire principal, Sunderland, vient le féliciter chaleureusement, Pablo confie : «Je suis vraiment heureux car ce fut une année d’efforts, d’entraînements, de travail quotidien et, au bout, la récompense suprême avec le titre de champion du monde FIM ! Ce fut une bagarre de tous les jours pour accrocher ce titre !»

Notons que la distance qu’il fallait parcourir était variée et diversifiée interpellant chaque pilote à faire appel à tout son savoir- faire. Entre les pistes roulantes, les oueds et quelques pièges naturels, les compétiteurs s’en sont délectés malgré tout.

Le dernier secteur sélectif du Rallye OiLibya Maroc était loin d’être une formalité mais bien une véritable spéciale de navigation avec des dunes et des pistes roulantes, des oueds et quelques pièges qu’il fallait éviter. À l’arrivée, sur le site magnifique des dunes de Merzouga, l’ambiance amicale a fêté son retour après une semaine de rivalité célébrant par la même occasion les vainqueurs avec les honneurs qu’ils méritent !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *