Renault Academy Maroc : Au coeur de l’apprentissage de la qualité

Renault Academy Maroc : Au coeur de l’apprentissage de la qualité

En automobile comme dans d’autres secteurs, la qualité du service après-vente passe inévitablement par une bonne formation dispensée en la matière et englobant toutes les facettes du métier : mécanique, électronique, carrosserie…, etc. Cela Renault l’a bien compris et s’est même fixé l’objectif de se positionner durablement parmi les trois premiers constructeurs automobile en qualité de service. C’est à partir de ce double constat que la marque au losange a créé en 2005 Renault Academy. Il s’agit d’une entité ayant pour vocation d’harmoniser la politique de formation dans le réseau mondial de Renault. Comment ? En créant un catalogue unique de formations aux métiers dudit réseau, articulé autour de trois entités : un pôle de conception et de production des modules de formation, un autre (pôle) chargé du transfert de ces formations aux formateurs locaux et un troisième destiné à déployer les standards de formations auprès de toutes les filiales. Et celle du Royaume, Renault Maroc, adhère plus que jamais à cette philosophie à travers la création d’un centre de formation dédié aux métiers automobiles. Baptisé Renault Academy Maroc, ce centre a été inauguré la semaine dernière par Philipe Cornet, en présence de plusieurs hauts responsables de Renault. L’occasion pour les principaux représentants de la presse nationale de découvrir ce centre qui a coûté à Renault Maroc la bagatelle de 7 millions de dirhams, dont 3 millions DH consacrés à l’équipement des ateliers.  Situé à Ain Sebâa, à Casablanca, Renault Academy s’étend sur une superficie de 1.200 m2 répartie entre 9 postes d’atelier et 5 salles de formation. Un atelier qui comprend un espace dédié à la carrosserie et un autre à la mécanique, et se dote de tous les appareils utilisés en après-vente. L’espace carrosserie s’organise autour d’une cabine de peinture à eau, d’un laboratoire de peinture, de deux marbres, d’une aire de préparation simple et d’une aire de préparation en aluminium, cette dernière étant unique au Maroc. L’espace mécanique quant à lui est équipé de pont à ciseaux et de ponts à deux ou quatre colonnes, munis d’un appareil de géométrie. Renault aime à préciser que ces «équipements sont tous de dernière génération et permettent d’assurer des formations au meilleur niveau».
Renault Academy aura pour mission de développer les compétences commerciales, techniques, humaines et comportementales pour l’ensemble du réseau marocain des marques Renault, Dacia et Nissan. Mieux encore, Renault Academy Maroc assurera ces formations même au réseau Renault de Tunisie et deviendra ainsi un centre de formation de dimension régionale.
Concrètement, et dans l’optique finale de professionnaliser ses équipes, chaque staff de l’après-vente de l’ensemble du réseau devra être idéalement composé d’un cotech (lire encadré) et d’un électromécanicien pour quatre mécaniciens.
En fait, les meilleurs éléments des différentes équipes auront droit à des cursus métiers afin de perfectionner encore plus leur niveau. La durée de formation d’un électromécanicien est de 40 jours clôturés par un test de labellisation. Et pour devenir cotech, l’électromécanicien devra suivre une formation supplémentaire de 11 jours après avoir réussi un cursus électromécanicien. La formation passe par une préformation sur chaque module, suivie d’une autre (formation) plus pointue. 80% de la formation se déroule dans l’atelier de Renault Academy sur les différents équipements et sur des voitures pédagogiques dédiées. D’ailleurs et comme nous avons pu le découvrir in situ, c’est sur des modèles actuels, dotés des dernières sophistications que les cotech subissent leur formation technique pratique.
Par ailleurs, et c’est l’autre famille de cursus métiers, des forces commerciales tels que les chefs de vente, conseillers commerciaux, chefs d’ateliers et conseillers de service peuvent aussi être engagés afin de professionnaliser d’avantage leurs connaissances, méthodes et approches. Un élément crucial lorsqu’on sait que ces équipes sont constamment appelées à avoir un contact direct avec le client. Des hommes et des femmes qui profiteront d’un cursus composé de plusieurs niveaux incluant des formations comportementales et des pratiques du métier avec des cycles de 4 à 5 jours pour chaque niveau complété par une formation en ligne. Le tout, selon les standards internationaux de Renault. Enfin, on précisera que Renault Academy accueillera systématiquement lesdites forces commerciales, à chaque lancement d’un nouveau produit (Renault, Dacia et Nissan), afin de leur offrir une formation «produit» exhaustive.
Bref, avec Renault Academy, la filiale marocaine du losange se donne les moyens d’affronter les nouveaux enjeux en matière de qualité de service, à la vente comme après. Une exigence lorsqu’on voit l’évolution galopante de l’automobile et particulièrement son contenu technologique.


Cotech et Cartech : Qu’est-ce donc ?


Depuis 2005 chez Renault, de nouvelles fonctions correspondant à des niveaux de compétences spécifiques ont fait leur apparition dans ses réseaux –et aussi son jargon– d’après-vente. Pour ce qui est de la mécanique et de l’électromécanique, un coordinateur technique appelé cotech, est désormais le seul interlocuteur du constructeur et des plates-formes d’assistance technique. Le cotech assure le relais de la formation technique des autres compagnons. Par son expertise, il va participer à l’amélioration de la qualité de service et en particulier pour ce qui est du diagnostic des pannes complexes.

De son côté, le cartech, carrossier technicien, est l’expert en carrosserie de la concession. A son tour, il encadre ses collègues du même service et participe d’une façon ou d’une autre à l’amélioration de la qualité des interventions en après-vente.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *