Renault Alaskan: Le losange aura bientôt son pick-up

Renault Alaskan: Le losange aura bientôt son pick-up

Déjà, en juin dernier, Renault avait dévoilé en Argentine au Salon de Buenos Aires, un pick-up à double cabine destiné aux marchés sud-américains. Aujourd’hui, le constructeur au losange revient avec un second pick-up sous forme de concept, dont les ambitions seront beaucoup plus importantes.

Un show-truck aux ambitions mondiales…

Ce modèle représente une nouvelle étape pour Renault dans sa conquête du marché des pick-up. Il convient de rappeler que plus d’un véhicule utilitaire sur trois, vendu dans le monde, est un pick-up : c’est sur ce marché en croissance constante que Renault lance son offensive. «En terme de style, Alaskan Concept respecte tous les codes du segment : il affiche des dimensions imposantes et dégage une impression de puissance et de robustesse. Et nous lui avons apporté une touche Renault», indique Laurens van den Acker, directeur du design industriel chez la marque au losange. Le constructeur français a annoncé que ce modèle, disposant d’une capacité de charge utile d’une tonne, préfigure un véhicule aux ambitions mondiales qui pourrait voir le jour courant 2016. Ce véhicule tout-terrain, conçu aussi bien pour une utilisation professionnelle que de loisirs, semble disposer de dimensions impressionnantes et reprend la face avant de la berline Talisman. À cela s’ajoutent des jantes alliage surdimensionnées de 21 pouces, des feux avant et arrière à la technologie full-LED.

Un pick-up Premium ?

Il semble que Renault ait beaucoup profité de son expérience dans le crossover, notamment le Captur et le Kadjar, pour mettre en place techniquement l’Alaskan.  Pour ce qui est de la motorisation par exemple, l’Alaskan Concept reprend un quatre-cylindres diesel bi-turbo, placé en position longitudinale, provenant du Renault Master. La technologie Twin Turbo associe un petit turbo à bas régime, pour une accélération fluide sans utiliser la pédale, et un turbo plus puissant, qui prend le relais à haut régime. Par ailleurs, même si le modèle de série sera proche du concept, notamment en termes de dimensions, il sera disponible en plusieurs versions, avec une gamme complète de motorisations. Qui plus est, même si rien n’a encore été confirmé, le modèle de série embarquera probablement beaucoup de pièces tirées du Nissan Navara. Rendez-vous d’ici quelques mois pour découvrir ce véhicule de série que Renault annonce déjà comme un modèle haut de gamme.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *