Renault double la capacité de son usine d’Avtoframos

Renault double la capacité de son usine d’Avtoframos

Le groupe automobile français Renault a célébré lundi l’agrandissement de son usine moscovite Avtoframos, qui lui permet de doubler sa capacité de production à 160.000 véhicules par an sur un marché jugé «stratégique» malgré l’effondrement subi en 2009. Le P-dg du groupe Carlos Ghosn et le maire de Moscou Iouri Loujkov ont inauguré ensemble les nouveaux locaux attribués à cette usine. La capacité de l’usine passe ainsi de 80.000 véhicules par an à 160.000, a indiqué le P-DG, qui a souligné que Renault entend ainsi «répondre à la demande de voitures solides et abordables en Russie». Le groupe a investi 150 millions d’euros pour cet agrandissement, en plus des 230 millions d’euros investis initialement, selon Renault. Le site produira désormais des modèles Sandero, en plus des Logan qu’il fabriquait déjà. Il devrait également monter des Duster d’ici à la fin de l’année, a précisé M. Ghosn. «La Sandero plaît beaucoup aux Moscovites, c’est une voiture ultramoderne très confortable», a pour sa part estimé M. Loujkov. Renault souligne dans son communiqué que la Russie demeure pour lui un «marché stratégique» doté d’un «énorme potentiel de croissance» en dépit de son «effondrement brutal (baisse de 49%) en 2009 du fait de la crise». «Le taux de motorisation du pays est de 230 véhicules pour 1.000 habitants aujourd’hui, alors qu’il atteint 600 véhicules pour 1000 habitants en Europe Occidentale», souligne-t-il. Et la Logan figure en tête des véhicules de marque étrangère vendus en Russie.
«Nous pensons que le marché russe a touché le fond à 1,4 million de voitures vendues en 2009 (…) Nous devrions à présent assister à une reprise», a souligné M. Ghosn.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *