Renault Maroc : Une belle promotion pour Patrice Ratti

Renault Maroc : Une belle promotion pour Patrice Ratti

Si l’on ignore encore le nom de son successeur, on sait en revanche où s’en ira M. Ratti. Selon une source interne à la filiale marocaine du losange, cet ancien directeur du programme haut de gamme chez Renault (il a notamment supervisé le projet Laguna III) retourne au siège pour chapeauter, cette fois, tout un département : Renault Sport Technologies. Patrice Ratti prendra donc le relais de Remi Deconinck pour qui, l’heure de la retraite a sonné. Ce dernier quitte Renault en beauté, après avoir décroché un joli marché dans l’Hexagone, celui d’une soixantaine de Mégane RS pour le compte de la Gendarmerie nationale. Quant au départ de M. Ratti, il est tout aussi édifiant : l’homme va laisser derrière lui une filiale encore mieux structurée et avec un très bon bilan commercial. Puis, surtout, pour une promotion assez flatteuse.

Ford Ka : Enfin disponible au Maroc
La gamme importée de Scama, filiale du Groupe Auto Hall et importateur de Ford, s’enrichit ce mois-ci par l’arrivée d’un joli ticket d’entrée : la Ka. N’ayant plus rien à voir avec le modèle éponyme d’il y a quelques années, cette nouvelle Ka mise, avant tout, sur son design et sa construction moderne. Importée en une seule motorisation essence, à savoir le 1,2 litre de 69 ch, la Ka est proposée en deux finitions : Titanium et Titanium Plus. L’équipement de série comprend notamment l’ABS, 4 airbags, la climatisation manuelle, l’autoradio CD/MP3 (avec prise AUX et 6 HP), le dossier de la banquette fractionnable (50/50), les antibrouillard, les lève-vitres et rétros électriques, le verrouillage centralisé à distance et même l’éclairage de parking (Follow me home). La finition Titanium Plus ajoute principalement la climatisation à régulation électronique, des jantes alu de 15’’ et un échappement sport. Les prix s’entendent de respectivement 128.000 et 138.000 DH (TTC).

Sopriam Peugeot-Citroën : Un joli coup de poker à Tanger
C’est une acquisition stratégique que vient de faire Sopriam en s’emparant du Garage Lafayette, soit son ancienne concession de Tanger. En effet, et selon le P-dg de Sopriam, Loïc Morin (photo), cette affaire gérée par Lotfi Margoum, mais détenue par la famille Raiss durant près de 30 ans, fait désormais partie du réseau de succursales de l’importateur des marques Peugeot et Citroën. Un réseau qui, rappelons-le, compte une vingtaine de sites, dont des représentations directes dans les villes de Casablanca, Rabat, Marrakech, Fès, puis Tanger maintenant. Selon M. Morin, cette succursale –dont l’ensemble de l’effectif restera en service– fera l’objet d’une totale rénovation, pour un coût d’investissement d’au moins 1 million de dirhams. Objectif : redorer la présence de Sopriam dans la capitale du détroit qui présente un fort potentiel de croissance. D’ailleurs et toujours selon M. Morin, Sopriam ambitionne d’y écouler jusqu’à 1.000 voitures, sur une année pleine comme 2011.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *