Renault Mégane Coupé : un succès tout en couleurs

Renault Mégane Coupé : un succès tout en couleurs

Baptisée «Color Edition», cette version basée sur la finition «Expression» est disponible en cinq teintes et en deux moteurs. Il s’agit du turbo essence 1.4 TCE de 130 ch et du 1.5 dCi de 105 ch, affichés à respectivement 195.000 et 215.000 DH. De quoi entretenir les ventes soutenues de ce best-seller. Car, jamais un coupé compact d’un label généraliste n’avait brillé au Maroc que le coupé Mégane. Avec près de 350 unités livrées depuis mai 2009, date de son lancement, la Mégane à 3 portes se vend plutôt bien. Avec ses couleurs vives, elle ne passe pas inaperçue sur nos routes. Les volumes mensuels moyens sont de 25 unités avec des pics (39 en juin), soit bien plus que la «dizaine de véhicules par mois» qu’avait prévu l’ex-directeur marketing de Renault Maroc, Frédéric Posez. Preuve que le marché automobile marocain est l’un des plus imprévisibles.

Porsche 918 Spyder : Sportive égoïste, mais écolo
La famille Porsche va de nouveau s’agrandir. Mais cette fois, il ne s’agira pas d’une voiture à vocation familiale, mais d’une stricte deux places, puisqu’il s’agit de la 918 Spyder. Cette dernière va bientôt passer du stade conceptuel à celui de la production en série. C’est ce qu’a décidé et annoncé le Conseil de surveillance du constructeur allemand. Et si les femmes mariées verront dans cette nouveauté une énième voiture d’égoïstes signée Porsche, les puristes, eux, seront ravis en constatant qu’il s’agit d’un authentique roadster ultra-sportif. Mais, la 918 Spyder est bien plus qu’une barquette rapide et découvrable. En effet et au-delà de sa ligne extérieure, ce spider répond pleinement à la stratégie «Porsche Intelligent Performance», en associant haute performance et efficience mécanique. Et pour cause, la 918 Spyder est dotée d’un moteur central hybride de type plug-in qui brille par son rendement : 0 à 100 km/h en 3,2 sec et consommation mixte de 3 l/100 km !

Suzuki Maroc : La Swift Diesel à l’étude
À l’exception d’un léger fléchissement de ses ventes en juillet, à 133 unités, Suzuki Maroc affiche une croissance assez bonne en 2010, soit environ 65%. La prouesse de l’actuelle équipe dirigeante réside surtout dans le fait d’avoir pu combler le vide –en fait, un gros volume mensuel– entraîné par le retrait de la Maruti. Un bel accomplissement, devrait-on reconnaître, même s’il est principalement réalisé par un seul modèle : la petite Celerio. Or, il se trouve que sa grande sœur présente autant de potentiel commercial sur un marché comme le nôtre. Du coup, Suzuki Maroc chercherait à introduire une grande nouveauté dans la gamme Swift : le diesel. Produite en Europe, dans l’usine hongroise du constructeur nippon, la Swift 1.3 DDiS permettrait à l’importateur marocain de Suzuki de non seulement doper ses ventes, mais aussi de profiter du démantèlement douanier, lequel est déjà entré dans une phase décisive. Pourvu que le lancement (à l’étude) de cette nouveauté aboutisse…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *