Renault-Nissan: «Nouveau départ» pour l’Alliance qui veut tourner la page Ghosn

Renault-Nissan: «Nouveau départ» pour l’Alliance qui veut tourner la page Ghosn

Renault, Nissan et Mitsubishi Motors ont annoncé mardi la création d’un nouveau conseil opérationnel de l’Alliance, marquant «un nouveau départ» selon le président du constructeur français, Jean-Dominique Senard, qui va prendre la tête de l’instance mais renonce à briguer la présidence de Nissan.

Manifestement désireux de tourner la page des tensions qui ont miné le partenariat ces derniers mois, M. Senard a assuré qu’il ne briguerait pas ce titre, laissé vacant par l’arrestation de Carlos Ghosn, le 19 novembre à Tokyo pour malversations présumées.

«Je ne demanderai pas à présider Nissan, je serai candidat au poste de vice-président», a-t-il déclaré à plusieurs reprises lors d’une conférence de presse au siège de Nissan à Yokohama (banlieue de Tokyo). «Vous serez surpris par la rapidité des changements» qui vont survenir», a-t-il ajouté.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *