Renault Twingo III : Premiers bains de foule pour une star

Renault Twingo III : Premiers bains de foule pour une star

Chaque salon a ses stars. Celui de Genève a accouché d’une trouvaille et non des moindres : la Twingo III.  La  nouvelle petite citadine n’a plus le look qu’elle avait il ya vingt ans, avec le premier modèle sorti en 1993. Renault Twingo troisième du nom a trouvé un nouveau genre, mais toujours avec une bouille bien à elle comme à son habitude. Son style se pare désormais d’une nouvelle auréole et d’un charisme différent. Exposée pour le moment au Salon de Genève, la nouvelle Renault Twingo divulguera ultérieurement ses finitions et ses tarifs. Son entrée au Maroc devra être opérée courant 2014.

Mieux vaut tard que jamais…

Il faut dire que mettre en place un best-seller comme Twingo n’est pas chose facile. Cela prend du temps de produire un modèle qui sera anticipé dans ses plus infimes détails. Ainsi par exemple, Laurens Van den Acker, le directeur du style Renault, voulait plus que jamais prolonger le pare-brise sur le capot. Malheureusement, les designers n’y sont pas parvenus. Les contraintes techniques étaient nombreuses et l’audace du design s’est retrouvée limitée par la législation qui prévoit de protéger un piéton en cas de choc. N’empêche, tout a changé sur la nouvelle Twingo. Elle a désormais quatre portes et un hayon.

Moteur et coffre à… l’arrière !

Révolutionnaire jusque sous le capot, le moteur de la nouvelle Twingo est désormais installé à l’arrière. Une Renault compacte avec un moteur à l’arrière ? Cela ne s’était pas vu depuis la 4 CV lancée en 1947 ! Il s’agit pour la française de se rapprocher sur le plan technico-commercial avec Daimler et de partager l’architecture mécanique de la prochaine Smart (Fortwo et Forfour). Encore une conception audacieuse, la Twingo possède aussi un coffre à l’arrière ! Et celui-ci est loin d’être ridicule (219 litres à plat juste au-dessus du moteur avec isolation thermique très poussée). De fait, les réservoirs de liquide de freins, de refroidissement ou d’huile sont reportés à l’avant.

Intérieur pratique…

Réussir une star c’est aller dans le détail. Ainsi, l’intérieur est à son tour bien pensé, avec un compteur au contour débordant sur le reste des commandes. Celles-ci sont logées au centre d’une planche de bord verticale, ludique et intuitive. Les touches couleur carrosserie s’invitent partout (rangement de console, aérateurs, volant, contour d’instrumentation, contre-portes) et confèrent une atmosphere agréable à bord. Selon la finition, la console centrale peut être quasiment différente, de boutons classiques avec poste radio se combinant avec un smartphone, à l’écran tactile doté du système R-Link souligné des commandes de la Clio IV.

Deux motorisations essence pour l’instant…

En raison de l’architecture de la titine dont la mécanique part à l’arrière, les moteurs seront uniquement disponibles pour l’instant en essence et en 3 cylindres. On y retrouve un 1,0 litre atmosphérique «SCe» de 70 chevaux/ et un plus vif 0.9 litres turbo «TCe» de 90 chevaux. Très urbaine dans sa conception, la Twingo III profitera également d’un diamètre de braquage raccourci à 8,65 mètres. Signalons que ses roues arrière sont motrices, et non plus les roues de devant.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *