Renault Twingo : Irrésistiblement fantaisiste

Renault Twingo : Irrésistiblement fantaisiste

Importée sur notre marché il y a un peu plus d’un an, la Renault Twingo accueille aujourd’hui sa version restylée. Ceux qui lui reprochaient son côté rationnel seront servis avec ce relooking. Laurens Van Den Acker y est vraiment pour beaucoup en faisant de la Twingo le premier modèle de série à adopter les nouveaux codes stylistiques de la marque au losange.
Lancée en 2007, la seconde génération de la Renault Twingo n’a pas fait l’unanimité quant à son look. Longtemps attendue pour assurer la continuité de la success story de la première génération, elle avait pour but de plaire au plus grand nombre, ce qui expliquait son style rationnel loin de la fantaisie de celle qui l’a précédée. Mais après l’arrivée du nouveau chef de design Laurens Van Den Acker, elle a eu droit à un traitement de faveur et est devenue le premier modèle de série à passer entre les mains de l’Allemand, elle préfigure le style des autres modèles futurs de la gamme.
Pour capitaliser sur le côté séduction légué par son aïeul, la Twingo phase 2 peut compter sur un nouveau regard bien plus perçant que celui de la mouture de 2007. La face avant est, en effet, marquée par la présence de nouveaux phares plus subtils que par le passé et en dessous desquels ont été intégrés des antibrouillards, qui ne sont pas sans rappeler un certain Nissan Juke. Pour retrouver sa bouille sympa d’antan, elle intègre une nouvelle calandre avec un losange imposant au milieu qui a été aperçu sur différents concepts présentés par la marque ces dernières années. Résultat des courses, une petite française bien agréable à regarder. Dans le souci de préserver ses dimensions, la Twingo conserve son profil mais qui paraît plus fluide grâce à la nouvelle poupe. A l’arrière, les boucliers sont plus arrondis et le hayon a droit à de nouveaux feux séparés pour une signature lumineuse qui lui est propre et qui la distinguera de ses rivales, qui ont aussi fait preuve de beaucoup d’audace côté look. Pour aller au bout de sa fantaisie, de nouvelles teintes ont été réservées à la Twingo ainsi que de nouvelles jantes. Pour la personnalisation, plusieurs stickers sont proposés aux clients selon les goûts de chacun.  
A l’intérieur, quelques changements sont perceptibles dès l’ouverture de la portière. Si le dessin de la planche de bord semble inchangé, le plastique au grain utilisé est de meilleure qualité. Les différentes finitions proposent aux clients des ambiances propres à chacune d’elle. Mais tout comme la carrosserie, l’habitacle offre plusieurs possibilités de personnalisation que ce soit pour les inserts ou les selleries qui sont de ce fait plus variées.
Ce qui n’a pas changé, par contre, c’est la modularité qui a toujours fait la renommée de la petite Twingo qui est plus spacieuse qu’il n’y paraît. Grâce à ses deux sièges arrière indépendants coulissants et rabattables, de série sur la finition Privilège, son volume de coffre passe de 165 dm3 à 959 dm3. Pour la petite citadine, Renault n’a pas vraiment lésiné sur les moyens et lui a offert une liste d’équipements qui lui permettra de se distinguer sur ce segment où chaque détail compte.
Ainsi, la Twingo a droit au régulateur-limiteur de vitesse de série, à la Radio CD MP3 Bluetooth avec l’Audio Connexion Box de série sur la finition Privilège alors que la dotation la plus importante est réservée à la version Mauboussin avec, notamment, la clim automatique, la sellerie Mauboussin et autres strippings dédiés au joaillier. Pour ce qui est des motorisations, le 1,2 l de 75 ch a été reconduit sous le capot de la Twingo. La consommation et les émissions de CO2 ont connu une baisse grâce, entre autres, à quelques retouches aérodynamiques et des rapports de boîte modifiés. Disponible à partir de 104.900 DH, la petite française a plus d’un tour dans son sac pour rivaliser avec les Fiat 500 et autres Kia Picanto qui jouissent d’une place particulière sur notre marché.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *