Réparation automobile: Bientôt un salon dédié aux professionnels du marché

Réparation automobile: Bientôt un salon dédié  aux professionnels du marché

La rechange demeure un secteur qui joue un rôle important sur le plan social. Cette activité constitue un secteur à part formé d’entreprises structurées qui créent de l’emploi et de la valeur ajoutée et qui est en plein développement.

Il s’agit de milliers d’emplois, de garages et d’ateliers éparpillés à travers les différentes villes du Royaume. Ainsi, le salon Serv’Auto, qui aura lieu du 1er au 4 décembre 2016 à Casablanca, a pour objectif de présenter les pièces de rechange, les services et les innovations technologiques relatives à la réparation automobile aussi bien pour les voitures de tourisme à l’utilitaire qu’au poids lourd. En second lieu, il s’agira de présenter les équipements de garage et les services destinés aux  professionnels qui cherchent du matériel innovant, de nouvelles solutions d’optimisation, de l’entretien et des performances des moteurs.

Serv’Auto offre des opportunités de partenariat, d’échange et de business. Ce salon qui est dédié aux professionnels de la réparation, de l’entretien, des pièces de rechange, des lubrifiants et aux différents équipements de garage sera marqué par des tables rondes autour de sujets intéressant le secteur. Le Maroc dispose d’un parc automobile estimé à plus de 3 millions de véhicules et le marché du neuf s’élève à 140.000 véhicules et en croissance de 30% en 2016. 80% des véhicules sont importés.

Cette dynamique impulse aussi le marché de l’occasion qui est estimé à 350.000 transactions par an. Ce parc nécessite pour son entretien du service après-vente et de la réparation. Il nécessite aussi la production et l’importation de pièces de rechange et des équipements de garage et de diagnostic. Il est à mentionner que partout et à travers tout le Maroc, les revendeurs rendent un grand service aussi bien aux consommateurs qu’aux entreprises. Cela en plus des emplois indirects. Le chiffre d’affaires du secteur de la rechange est estimé à 8 milliards DH.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *