Résultats record pour les 3 constructeurs japonais

Résultats record pour les 3 constructeurs japonais

Le plus grand constructeur automobile japonais Toyota Motor a annoncé lundi un bénéfice net et un chiffre d’affaires record de 584 milliards de yens (4,3 mds euros) et plus de 9.000 milliards (66,5 mds euros) respectivement sur les six mois achevés fin septembre, au cours desquels il a continué d’étendre sa part de marché aux Etats-Unis et au Japon.
En volume, Toyota a également battu ses précédentes performances en vendant à travers le monde 3,56 milliards de véhicules sur six mois. Sa part de marché aux Etats-Unis a atteint un record de 12,1%.
«La perspective de parvenir à des ventes de 2 millions d’unités aux Etats-Unis cette année est à présent à notre portée», a déclaré lundi son directeur Takeshi Suzuki. Selon l’édition de lundi du quotidien des affaires Nihon Keizai Shimbun, Toyota ambitionne de devenir dès 2006 le premier producteur automobile de la planète en sortant 8,4 millions de voitures de ses usines à travers le monde.
Le géant est –de très loin- en tête de tous les constructeurs mondiaux en termes de capitalisation boursière. Son concurrent Nissan, détenu à 44,4% par le constructeur français Renault, n’a pas réalisé en avril-septembre un bénéfice net record (238,8 milliards de yens) mais tous ses résultats intermédiaires, bénéfice d’exploitation, bénéfice courant, ont été les plus élevés de son histoire pour un semestre ainsi que son chiffre d’affaires de 4.008 milliards de yens, en hausse de 12,7%. Sa marge d’exploitation a ainsi été de 10,1%, au plus haut de la hiérarchie mondiale parmi les constructeurs automobiles (contre 9,6% pour Toyota).
Les ventes de Nissan aux Etats-Unis ont fait un bond de 16,6% à 489.000 unités sur un volume mondial de 1,596 million (+8,8%).
Quant au numéro trois Honda, il a annoncé la semaine dernière un bénéfice net semestriel et un chiffre d’affaires record de 241,3 milliards de yens (1,77 md euros) et 4.166,7 milliards de yens respectivement.
Les ventes d’automobiles et de motocyclettes à travers le monde ont atteint des niveaux jamais égalés en volume, a souligné Honda. Il a vendu 1,55 million de véhicules automobiles (+8,5%) en raison notamment d’une « hausse des ventes en Europe et au Japon », selon le groupe. Entre avril et septembre 2004, le constructeur japonais a également écoulé 5,28 millions de motocyclettes (+25,2%) à travers le monde, porté par une «hausse des ventes sur le marché nord-américain».
Le renforcement du yen par rapport au dollar (de 118 à 110 yens pour un dollar sur un an) a néanmoins réduit de 72,8 milliards de yens son bénéfice d’exploitation semestriel. Pour Nissan, l’impact négatif des taux de change a été de 56 milliards de yens tandis que Toyota l’évalue à 120 milliards.
«L’incertitude sur la hausse des prix du pétrole affecte le moral des consommateurs, surtout aux Etats-Unis», a dit le directeur général adjoint de Honda, Hideki Amemiya.
«De nombreux risques externes parmi ceux que nous avions prévus au début de l’exercice se sont concrétisés, dont une hausse des mesures d’incitation commerciales, du prix des matières premières et des taux d’intérêt», a déclaré le président-directeur général de Nissan, Carlos Ghosn.
«Au deuxième semestre, le climat des affaires dans le secteur devrait rester difficile car les risques (évoqués précédemment) sont susceptibles de se poursuivre», a conclu M. Ghosn.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *