Retour de Kia au Maroc: Quand le phénix renaît de ses cendres…

Retour de Kia au Maroc: Quand le phénix renaît de ses cendres…

La nouvelle a été annoncée il y a près de deux semaines dans nos colonnes, et elle avait réjoui beaucoup de possesseurs de voitures Kia qui commençaient à se demander ce qu’il allait advenir d’eux en l’absence de SAV et de pièces de rechange.

Il s’agit du retour de Kia au Maroc, après une affaire de mauvaise gouvernance chez l’ancien distributeur et qui avait complètement tétanisé l’activité de la marque coréenne dans nos contrées. «Aujourd’hui, tout ceci c’est de l’histoire ancienne», déclare le nouveau top management de Kia au Maroc. Depuis fin août, le nom du nouveau distributeur est connu. Et il ne s’agit nul autre que du très sérieux groupe émirati Bin Omeir Holding dont le siège social se trouve à Abu-Dhabi. La société n’est pas novice dans le monde automobile, puiqu’elle dispose d’une quarantaine de filiales opérant dans le secteur. Il s’agit également du distributeur officiel de Peugeot en Algérie.

La commercialisation débute dans un mois !

C’est un réseau de distribution et de SAV flambant neuf qui sera opérationnel à partir d’octobre pour la marque coréenne. De quoi faire pousser des «ouf» de soulagement à tous les propriétaires de véhicules siglés Kia. «Nous allons nous atteler à faire revivre la marque», affirme Alex Chung, président de Kia Motors Corporation, zone Mena.
Un travail de fourmi donc qui attend l’entreprise. Celle-ci s’est attribué la lourde tâche de prendre contact avec ses 40.000 clients au Maroc qui avaient souffert de l’absence de services après-vente du fait de la cessation de paiement de l’ancien importateur. Tout le top management s’est rassemblé à Casablanca, jeudi dernier, pour la signature des contrats. La structure qui distribuera la marque coréenne portera le nom de KMBG et sera pilotée par Mohammad Jamal Sahl, qui espère grignoter en moins de trois ans une part de marché de 8,3%.

Satisfaction client, repositionnement de la marque… les priorités

Si Kia n’a pas assisté au dernier Salon Auto Expo de l’automobile à Casablanca, elle compte bien rattraper ce contretemps ! La marque coréenne organisera ainsi son propre événement en orchestrant une tournée dans plusieurs villes marocaines. Objectif : faire découvrir sa nouvelle gamme de produits et les récents modèles de la marque. Ceux-ci seront disponibles dès le lancement avec des stocks prévisionnels suffisants.

Le réseau de distribution sera remis à niveau avec une identité visuelle différente et bon nombre du personnel qui était présent chez l’ancien distributeur pourrait être redéployé . Kia pourrait également, dans les mois suivants, se lancer sur le marché de l’occasion. Mais la priorité la plus urgente pour le KMBG restera le repositionnement de la marque via la satisfaction du client. Concernant les modèles Kia, seuls le Sportage et le Ceed seront produits et importés d’Europe. Les autres véhicules proviendront directement des usines de Séoul.

«Notre objectif est que Kia retrouve son aura au Maroc»

Entretien avec Mohammad Jamal Sahl, general Manager de Bin Omeir Automotive Group
 

ALM : Quelles sont les perspectives que Bin Omeir nourrit concernant le développement de Kia au Maroc ?
 

Mohammad Jamal Sahl : Notre objectif est de faire recouvrir à Kia son aura au Maroc et donner de la visibilité à la marque. Nous ne sommes pas sur des plans à courte échéance mais nous visons une présence à très long terme au Maroc. Dans un premier temps,  notre cheval de bataille sera de recentrer nos investissements et notre attention sur le repositionnement de l’image de la marque auprès des clients. Par la suite, nous opérerons sur des créneaux beaucoup plus axés sur le développement de Kia dans tout le Royaume.  

Comment comptez-vous opérer pour reprendre contact avec les clients de la marque ?

Une vaste opération de  caravaning sera lancée bientôt. A travers celle-ci, nous sillonnerons le pays et nous nous arrêterons dans toutes les grandes villes du Royaume. Notre objectif sera de renouer contact avec les 40.000 clients que compte la marque au Maroc et de recréer des ponts avec eux. Nous allons écouter leurs doléances et nous essaierons même de bichonner leurs voitures !

Quel sera votre positionnement au Maroc en termes de segmentations et de gammes ?

Nous allons toucher à peu près à tous les segments, que ce soit les citadines ou les véhicules utilitaires. C’est un peu le positionnement de Kia à l’international qui propose une palette très large de véhicules qui marchent dans plusieurs pays, dont notamment certains qui se rapprochent intimement de notre marché national. Nous allons donc commercialiser l’ensemble de la gamme Kia.
 

A quand un marché de l’occasion pour Kia ?

C’est un axe de développement indéniable que nous allons mettre en place à très court terme. Les voitures Kia ont une valeur de revente importante. Nous souhaitons mettre en place des offres de reprise et de rachat, mais il faudra s’y préparer avec une organisation spécifique. Il ne s’agira pas de faire de l’occasion uniquement pour faire de l’occasion ! Les voitures seront soumises à un rigoureux processus de «refurbishement», de contrôle et de remise en l’état. Le client de l’occasion sera traité au même titre que l’acquéreur d’un véhicule neuf. La voiture sera garantie et le client de l’occasion entrera dans la même database que celle du client du neuf.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *