Saga : Mazda6, Et de deux… millions !

Saga : Mazda6, Et de deux… millions !

Certains constructeurs japonais sortent doucement mais sûrement du marasme de la crise mondiale. C’est ce qui semble être le cas pour Mazda qui, il y a tout juste un an, avait vu sa cadence de production diminuer de moitié dans ses deux usines principales, situées dans l’Archipel.
Une austérité industrielle qui paraît déjà loin dans le rétroviseur et notamment celui de la Mazda6. Cette dernière a en effet atteint une production cumulée de 2 millions d’unités depuis le lancement de sa première génération en février 2002, soit en huit années et demie. C’est ce qu’a annoncé le constructeur japonais siégeant à Hiroshima, précisant que ce cap, à la fois symbolique et significatif, la «6» est la deuxième Mazda à l’atteindre le plus rapidement après la Mazda3. Petit retour en arrière… Lorsqu’elle démarra sa production, il y a 8 ans, la première génération de cette berline fut aussi celle qui inaugura un nouveau message, à savoir «Zoom-Zoom», soit l’actuel slogan de Mazda. Un message d’évolution, d’innovation et de dynamisme qu’incarnait bien la précédente mouture de part son style et son niveau de sophistication. À son lancement commercial effectif (mai 2002), la 6 ne tarda pas à s’imposer face à ses concurrentes, tirant également profit de ses qualités dynamiques. Si bien que la plus grande des Mazda (à l’époque) allait très vite remettre la marque sur les rails de la croissance commerciale. En mars 2004, apparurent les déclinaisons Sports (5 portes) et Sport Wagon (break), avec lesquelles Mazda améliora ses livraisons et sa pénétration du marché en Europe. L’année 2006, quant à elle, enregistre la sortie de la millionième Mazda6. C’était pendant le mois de février, soit un an et demi avant l’apparition de la deuxième génération. Celle-ci, lancée en août 2007, a trouvé, à son tour, un bel accueil auprès des acheteurs. Ses qualités ? Un look musclé et épuré, des moteurs plus puissant et un intérieur au diapason. Citons parmi ses aspects intérieurs les plus appréciables, l’habillage laqué façon «piano black» de sa console centrale ou encore, l’utilisation facile et intuitive de son système multi-commandes au volant. Là encore, le succès est au rendez-vous et l’incarnation de la philosophie Zoom-Zoom toujours d’actualité. Aujourd’hui, la Mazda6 est assemblée dans trois grands sites industriels : l’usine numéro2 de Hofu au Japon, chez AutoAlliance International Inc dans le Michigan (Etats-Unis), ainsi que par la joint-venture FAW Car Co Ltd (FCC) à Tchang-tchoun, dans la province de Jilin (Chine). Sans donner de précision sur la production journalière ou mensuelle de ce modèle, Mazda annonce en revanche qu’elle en a produit 164.000 unités durant la période allant de janvier à août 2010, soit une hausse de 50% par rapport à la même période l’an dernier.
Rappelons enfin que l’actuelle Mazda6 a été restylée l’an dernier, qu’elle a passé haut la main les crash-tests de l’Euro NCAP et qu’elle séduit de plus en plus les flottes d’entreprises en Europe. Logique, car cette berline familiale est aussi un sacré véhicule de manager.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *