Salon de Genève: «Ioniq», le brillant projet de Hyundai

Salon de Genève: «Ioniq», le brillant projet  de Hyundai

Au Salon de Genève, sur le stand de Hyundai Motors, les chalands sont nombreux à admirer le concept Ioniq.

Ce projet de recherche et de développement à long terme a pour objectif, selon les termes mêmes de Hyundai, «de redéfinir la mobilité du futur». Le coup d’envoi du projet a été donné avec la révélation d’un modèle siglé du nom éponyme. Ioniq devient ainsi la première voiture à offrir le choix entre trois motorisations à énergie alternative. Basé sur une nouvelle plate-forme exclusive spécialement conçue en fonction des multiples groupes propulseurs de la voiture, le châssis de Ioniq a été optimisé pour offrir plusieurs configurations possibles. Dans sa forme 100% électrique (EV), Ioniq bénéficie d’une batterie lithium-ion à haute capacité.

hyundai-IONIQ-Hybrid

La version plug-in hybride (PHEV), elle, est censée associer économies de carburant et puissance de la batterie obtenue par le rechargement de la voiture, d’où une autonomie accrue et une réduction des émissions. Enfin, l’hybride (HEV) utilise le moteur essence et le déplacement de la voiture pour recharger la batterie, laquelle restitue l’énergie accumulée en améliorant la puissance du moteur. «Notre vision est centrée sur la création de modes de mobilité futurs, avec pour idée de maintenir en tous temps la connexion à la vie de tous les jours, sans être contraints par les limitations de temps et d’espace», explique Euisun Chung, vice-président de Hyundai Motor. «Nous sommes déterminés à faire de cette vision une réalité, afin que chacun puisse profiter d’une vie meilleure et plus épanouissante», ajoute-t-il.

Pour y parvenir, Hyundai Motors se base sur quatre directions clés : à savoir la liberté d’accéder sans effort à des solutions de mobilité n’importe où et à tout moment, la liberté de rester connecté à la vie quotidienne tout en se déplaçant, se libérer des accidents et autres contretemps, et se libérer de la pollution et des risques d’épuisement de l’énergie.

Les trois principaux domaines de recherche du Projet Ioniq portent sur la prévision des changements dans la mobilité future et l’étude des scénarios possibles, le développement de nouveaux types de mobilité en fonction des changements socio-culturels et la création de nouveaux standards de services et des expériences de mobilité.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *