Seat Ibiza 1.4 TDI : Douze pays et 1.910 km avec un seul plein

Seat Ibiza 1.4 TDI : Douze pays et 1.910 km avec un seul plein

Dans le registre des records battus en matière de consommation ou d’éco-conduite, on se souvient encore de l’exploit réalisé par M. et Mme Taylor en février 2008. Ce couple australien avait pu parcourir 1.919 km avec un seul plein de 60 litres, au volant d’une Peugeot 308 diesel (1.6 HDi de 110 chevaux). Aujourd’hui, Seat fait mieux dans le sens où l’un de ses véhicules a réussi à rouler presque autant que la 308 HDi, mais avec moins de carburant. En effet et à bord d’une Ibiza Ecomotive diesel (1.4 TDi de 80 ch), l’Autrichien Gerhard Plattner a réussi à parcourir 1.910 km avec un seul plein de… 45 litres!
Parti le 23 septembre dernier, de Ciesyn en Pologne, pour atteindre Francfort deux jours plus tard, l’automobile de l’exploit aura ainsi traversé successivement douze pays à savoir, la Tchéquie, la Slovaquie, la Hongrie, l’Autriche (Graz), la Croatie, la Slovénie, l’Italie, l’Autriche (une seconde fois par Innsbruck), le Liechtenstein, la Suisse, la France puis l’Allemagne. Et c’est donc au pays de la bonne gourmandise dans les bistrots, de la saucisse et des grandes chopes de bière, où l’Ibiza a fini pour prouver sa remarquable sobriété, avec à la clé une homologation sous le contrôle de l’IPMC (International Police Motor Corporation). D’accord, l’exploit a été réalisé par un grand spécialiste de l’éco-conduite. En avril dernier, M. Plattner avait déjà pu parcourir 1.562 km avec un seul plein, au volant de cette même Ibiza Ecomotive. Il est vrai aussi, qu’il s’agit d’une Ibiza Ecomotive (non-importée au Maroc) et non une version ordinaire. La différence ? Dans la gamme Seat, les versions Ecomotive sont des voitures développées pour consommer moins et polluer peu. Dans le cadre de l’Ibiza TDI, la version Ecomotive est allégée (de 1.106 kg à 1.084 kg) et rendue plus aérodynamique grâce à quelques artifices de carrosserie (spoiler, grille de calandre spécifique). L’auto chausse des pneus de 14 pouces à faible résistance au roulement, montés sur des jantes en acier habillées d’enjoliveurs en plastique. Résultat : elle ne consomme en moyenne que 3,7 l/100 km en cycle mixte et ne rejette que 98g/km de CO2. Malgré tout cela, le record établi par le pilote autrichien constitue bel et bien une performance significative. D’abord, parce que la petite Seat reste une voiture pour Monsieur Tout-le-monde, accessible, polyvalente (carrosserie à 5 portes) et assez bien équipée (climatisation, autoradio…). Mais son petit trois-cylindres TDI ne profite ni d’une boîte à six rapports, ni d’un quelconque gadget high-tech qui fait baisser sa consommation, tel que le système «Stop & Start». Ensuite et surtout, parce qu’il a été établi que ladite Ibiza s’est contentée en moyenne de 2,34 l/100 km, alors même que son conducteur a avoué qu’il est souvent monté à une vitesse de 110 km/h notamment sur certaines autoroutes. Chapeau, à lui comme à sa monture.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *