Seat Toledo : Un retour en Emocion

Seat Toledo : Un retour en Emocion

La première Toledo a été présentée au Salon de l’automobile de Barcelone en 1991 et elle est très rapidement devenue une des Seat les plus appréciées. Il faut dire qu’un an seulement après son lancement, elle était sous le feu des projecteurs en devenant la voiture officielle des Jeux olympiques qui se sont tenus dans la capitale catalane.  Disparue depuis quelque temps du catalogue de la marque espagnole, elle a fait son grand come-back au Mondial de Paris et il y a moins d’une semaine sur notre marché.
Pour son retour dans les différents marchés automobiles et pour se distinguer de sa cousine tchèque, la Seat Toledo reprend, tout naturellement, les codes stylistiques de la nouvelle identité visuelle de la marque, déjà présentée sur les concepts IBE, IBX et IBL. Tout en étant statutaire, elle réussit à  afficher une ligne puissante, avec des surfaces claires et précises. A l’avant, le nouvel ADN Seat est représenté par des feux larges et anguleux et une calandre trapézoïdale extrêmement fine. Les designers ont travaillé en détail la ligne de toit de façon à ce qu’elle forme un bel arc. Pour afficher une posture harmonieuse et équilibrée, la Toledo a revu le dessin de sa lunette arrière sans que cela ne puisse nuire à sa polyvalence ou encore sa fonctionnalité. Toujours dans la précision, la ligne part de l’angle extérieur des feux avant, pour passer au sommet du toit avant de rejoindre les feux arrière. Comme l’explique le directeur du design Seat, Alejandro Mesonero- Romanos: «La nouvelle Toledo prouve bien qu’une berline tricorps compacte cinq portes peut eÌ‚tre aÌ€ la fois émotionnelle et dynamique. La nouvelle Toledo combine design élégant et moderne, et fonctionnalités. C’est la berline Seat par excellence, avec un design précis, pensé dans les moindres détails».
Se voulant plus moderne mais tout en cherchant à conserver sa sobriété, la nouvelle Toledo a eu droit à un habitacle à la fois lumineux et spacieux, qui reprend la philosophie de la carrosserie. Le poste de conduite est soigné mais surtout ergonomique. Les surfaces supérieures foncées du poste de conduite peuvent avoir l’air de flotter au-dessus des prises d’air, une impression qui est accentuée par le choix d’un intérieur beige. Le tableau de bord arrondi permet de lire facilement les informations affichées et les éléments de contrôle de la radio et de la climatisation de la console centrale peuvent eÌ‚tre actionnés de façon intuitive.
Il faut dire que le design de l’habitacle a été rehaussé par des finitions très soignées et des matériaux et couleurs choisis avec soin. On peut retrouver la précision, tant recherchée, dans de nombreux détails, notamment le volant à trois branches nouvellement conçu, les nouvelles commandes de climatisation ou encore par les différentes touches de chrome. Basée sur la plate-forme MQB du Groupe Volkswagen elle affiche un empattement de 2,60 mètres, la Toledo offre une habitabilité que beaucoup de familles recherchent au moment d’acquérir une tricorps surtout. L’espagnole du groupe n’a rien à envier à ses cousines puisqu’elle propose dès l’entrée de gamme, entre autres, ESC, ABS, airbag passager avec déconnexion, Isofix, le système WIV  de maintenance variable, le verrouillage centralisée, les vitres teintée, l’installation radio, les appuie-tête arrières ou encore les vitres avant électriques. Avec le second niveau de finition les miroirs électriques, le volant multifonctions, la radio CD avec 6HP et la climatisation Climatronic font leur apparition.
Sous le capot, la Toledo est animée par le 1.6 TDi de 105 ch, éprouvé par d’autres modèles du groupe et que le public marocain connaît parfaitement. Commercialisée à partir de 184.900, l’espagnole repart en conquête et pour cela, elle a bien pris le temps de se préparer !

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *