Sécurité routière : «Nafsek 3ziza», la campagne de sensibilisation de Nissan

Sécurité routière : «Nafsek 3ziza», la campagne  de sensibilisation de Nissan

Le constructeur automobile japonais Nissan soutient la stratégie nationale de sécurité routière 2017-2026. Dans ce cadre, la firme nippone a lancé une nouvelle campagne de sensibilisation à la sécurité routière baptisée «Nafsek 3ziza».

A ce sujet, M’Hamed Tazi, directeur du pôle communication Afrique du Nord du Groupe Nissan, a déclaré: «Nissan est particulièrement sensible aux problématiques liées à la sécurité routière. Nous avons donc décidé de lancer au Maroc le programme «Nafsek 3ziza» pour mobiliser tous les acteurs autour d’un seul et même objectif : faire baisser durablement l’insécurité sur nos routes en incitant ses usagers à une bonne conduite». Cette campagne qui s’adresse à tous les usagers de la route quels que soient leur âge et leur mode de déplacement aborde les principales causes des accidents de la route : vitesse, alcool, drogue, téléphone au volant, ceinture de sécurité, fatigue… Cette initiative ne concerne pas uniquement les automobilistes mais elle cible en priorité les enfants. «Les enfants sont la clé de réussite et l’avenir de notre monde. Plus nos enfants seront confrontés aux thématiques de prévention routière, plus ils seront capables, tout au long de leur vie, de faire les bons choix pour agir en toute sécurité», indique Nissan dans un communiqué. En vue de sensibiliser un grand nombre d’enfants, Nissan était présente au Salon «Kids World & Family» qui, rappelons-le, s’est déroulé du 14 au 18 mars à Casablanca.

Elle y a présenté un parcours pédagogique à travers 4 ateliers ludiques où les enfants apprennent les bons réflexes en matière de sécurité routière. Ces ateliers se sont étalés sur une superficie de 200 m2 et ont visé à donner aux enfants les armes pour devenir autonomes sur la route, comprendre les règles de sécurité et les familiariser avec les principales signalétiques du code de la route. Au sein de l’atelier «Aventure», les participants devaient répondre en moins de 6 minutes, sur des tablettes mises à leur disposition, à un quiz d’une vingtaine de questions sur la thématique de la sécurité routière. Le principe du second atelier «Relié c’est gagné» consistait à relier sur des bornes interactives une image avec le texte correspondant dans le dessin et ce en vue d’encourager les enfants à mémoriser des informations relatives au code de la route.

Au niveau du troisième atelier «Code de la route», une attestation de formation «Permis Bon Citoyen» a été remise à l’enfant ayant acquis les principes fondamentaux de la sécurité routière. Dans le dernier atelier, baptisé «Expression libre» animé par un artiste -peintre, les enfants ont dessiné, colorié et sculpté leur vision sur la sécurité routière pour mémoriser quelques signalétiques du code de la route. A noter que tous les ateliers de prévention ont été conduits par des intervenants experts en sécurité routière afin de permettre d’alterner écoute et participation active au cours des exercices pratiques , des tests et des discussions-débats.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *