Skoda Fabia TDI Greeline : 2.006 km avec un seul plein

Skoda Fabia TDI Greeline : 2.006 km avec un seul plein

D’accord, c’est un spécialiste de l’éco-conduite qui est derrière cette prouesse, en l’occurrence l’Autrichien Gerhard Plattner. Mais il n’en demeure pas moins que l’exploit est prodigieux et fait de la Skoda Fabia l’une des voitures les plus sobres au monde. Cela, d’autant plus que la citadine tchèque a parcouru environ 2.006 km avec un seul plein de gazole, soit 45 litres. C’est tout?
Dans les faits, cela s’est passé le 10 du mois courant. Le périple a démarré de la ville de Reutte en Autriche, mettant le cap vers Bov au Danemark, avant de refaire l’inverse et ce, sur un parcours majoritairement autoroutier. Le tout, sous l’oeil vigilant de l’«International Police Motor Corporation» qui a supervisé la totalité du trajet et scellé la trappe à carburant de la Fabia, juste avant son départ. Et c’est ce même superviseur qui a contrôlé la vitesse moyenne du véhicule, soit 82 km/h. Mais comment une telle prouesse est possible ?
Merci au petit 1,2 TDI de 75 chevaux, un trois-cylindres qui appartient à la gamme Greenline, le label écologique de Skoda. Dans cette version-là, la Fabia est équipée du système d’arrêt et de redémarrage automatique Start&Stop, ainsi que d’un dispositif de récupération d’énergie au freinage. De ce fait, elle ne rejette que 89 grammes de CO2 et ne consomme que 3,4 l/100 km en cycle mixte (cycle standardisé à l’échelon européen). Or, avec notre homme à son volant, la Fabia de l’exploit affichait à l’arrivée une consommation moyenne de 2,2 l /100 km et seulement 71 gr de CO2 rejeté ! De quoi convaincre les tout derniers réfractaires au Diesel… surtout, s’ils sont proches de leurs sous. Bien évidemment, la marque tchèque, affiliée au groupe Volkswagen, n’allait pas manquer de médiatiser cet exploit, qui vante immanquablement les qualités de sa citadine. De son côté, l’éco-conducteur autrichien prétend surtout faire cela pour des motivations écologiques à même d’influencer (positivement) le comportement des automobilistes. C’est dans ce sens qu’il a déclaré : «Les modèles de la gamme Skoda Greenline sont un bel exemple en termes d’efficience et de conduite écologique. Au vu des prix actuels de carburants, il s’agit autant d’épargner son porte-monnaie, que de réduire la pollution environnementale». «Avec des consommations plus basses que celles des données constructeur, je veux montrer que chaque conducteur peut contribuer à réduire les émissions polluantes et cela commence avec des détails simples comme une bonne pression des pneus», a humblement ajouté l’auteur de ce challenge. C’est bien la preuve que le rapport prix/équipement n’est plus le seul argumentaire des Skoda d’aujourd’hui. L’économie à l’achat se prolonge ainsi au quotidien à travers une faible fréquentation des stations-service.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *