Sorento, première Kia «made in USA»

Sorento, première Kia «made in USA»

Blanc, beau et orné de fleur, le Sorento portant le numéro «001» sur sa plaque est sorti, sous les applaudissements, des chaînes de montage de la toute nouvelle usine inaugurée par Kia Motors Corporation (KMC) aux Etats-Unis. C’est de la sorte que s’est fait le grand opening de ce gigantesque site situé à West Point en Géorgie. Un joli bijou industriel qui aura coûté à KMC un milliard de dollars US et qui a donc été le lieu d’une cérémonie d’inauguration, la semaine dernière. L’occasion pour les dirigeants de Kia de confirmer leurs ambitions de croissance au pays de l’Oncle Sam. «Le début de la production à notre première usine américaine confirme notre engagement quant à prendre de l’expansion en Amérique du Nord. Nous sommes aussi fiers d’ajouter 2.500 emplois à l’économie de la région», a déclaré Byung Mo Ahn, président et administrateur de Kia Motors America (KMA) et de l’usine Kia Motors Manufacturing Georgia (KMMG). Construite sur une superficie totale de 8,9 km2, cette usine sera, pour le moment, strictement dédiée au nouveau Sorento. Sa pièce maîtresse : une ligne de presse longue de 57 mètres et appliquant jusqu’à 5.400 tonnes de pression, à un rythme de 15 frappes par minute, pour découper les 17 panneaux d’acier qui composent le nouveau Sorento. Mais le complexe industriel compte également des chaînes d’assemblage, un atelier qui produit la dernière génération de boîtes automatiques à 6 vitesses (du Sorento), ainsi qu’une piste d’essai de 3,2 kilomètres. Kia annonce qu’à terme, près de 300.000 véhicules par an devraient voir le jour au sein de ce site de production ultramoderne qui, non seulement utilise les techniques d’assemblage les plus avancées au monde, mais se veut aussi un environnement de travail très confortable pour ses employés. À ce titre, on précisera que KMMG est l’unique usine nord-américaine dotée d’un plancher de bois ! Bien évidemment, Kia n’est pas le premier constructeur automobile asiatique à s’installer lourdement en Amérique. BMW, Mercedes, Honda, Nissan ou encore Toyota y sont déjà. Et parce que Kia Motors fait partie des plus grands constructeurs de la planète, il lui fallait –lui aussi– construire sa propre usine aux Etats-Unis. Cela, sachant que KMC est déjà fortement présent sur le sol américain depuis 2002 à travers diverses structures comme le studio de design d’Irvine, en Californie, le centre de recherche et de développement d’Ann Arbor, au Michigan ou encore, le centre d’essai de Mojave, en Californie. Mais l’usine de Géorgie constitue, elle, un véritable tournant dans la saga industrielle du constructeur, puisqu’elle lui ouvre les voies et perspectives de croissance dans l’un des plus gros marchés mondiaux, via la production à grande échelle. Celle-ci débutera effectivement à partir de l’année prochaine, soit au moment où le nouveau Sorento aura débarqué sur la plupart des marchés… y compris au Maroc.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *