Sport automobile : Le Grand Prix d El Jadida a tenu ses promesses

Sport automobile : Le Grand Prix d El Jadida a tenu  ses promesses

Alors que l’année de course automobile a été plutôt mitigée en 2013, il y a tout de même eu des évènements de grande envergure qui ont pu redorer le blason de ce sport sur nos terres. Ainsi, après le Grand Prix de Marrakech au mois d’avril c’était au tour d’El Jadida d’avoir droit à son Grand Prix avec la participation de pilotes internationaux qui n’ont pas hésité à répondre à cette initiative du Club Flamme des Sports Mécaniques (C.F.S.M).

Pour ce Grand Prix organisé sous l’égide de la Fédération royale marocaine des sports automobiles, le club de Mehdi Bennani dont la présidente n’est autre que sa maman a reçu le soutien du Comité national pour la prévention des accidents de la circulation, de la FIA à travers son programme «Action for Road Safety», sans oublier les autorités de la ville qui n’ont pas lésiné sur les moyens pour promouvoir El Jadida.

Les chiffres sont là d’ailleurs pour le confirmer puisque 40 millions DH ont été investis pour le revêtement de la chaussée et plus de 80 camions ont transporté les murs en béton qui avaient été utilisés pour le Grand Prix de Marrakech. Au moins cette fois, impossible de critiquer la sécurité du circuit urbain où le public a afflué en masse pour admirer le spectacle. Au rendez-vous, les catégories nationales M1, M2, M3, la Clio RS Cup n’étant pas de la partie, mais également et surtout la Mitjet Supertourisme 2L.

Pour cette série qui avait fait sa première apparition au Maroc en 2009 lors du Grand Prix de Marrakech, des pilotes du WTCC étaient de la partie à commencer par Mehdi Bennani, Yvan Muller, Rob Huff, Tom Coronel, Stefano D’Aste ainsi que le pilote du Safety Car WTCC, Bruno Correia. Cette formule met en scène des bi-places animées par un moteur développant 235 ch et avec un poids d’à peine 750 kg, la vitesse maximale peut largement dépasser les 200 km/h. 

Si techniquement, les voitures sont identiques, chaque concurrent opte pour une carrosserie (BMW, Mercedes, Audi…). Pas de course pour cette formule mais le public jdidi a pu profiter d’un show exceptionnel orchestré par les pilotes du WTCC. Pour ce qui est des catégories nationales, nous sommes loin des 15 participants de la course de Kénitra puisque les pilotes ont répondu présent. A l’issue des essais chronos et de la course de dimanche c’est Hicham Mennane qui s’est placé en tête de la M1, suivi de Noureddine Mennane et Mestapha Lebbat.

Pour ce qui est de la M2, c’est sans grande surprise que Youssef Marnissi s’est imposé. Samir Ahemdi et Kamal Benameur viennent compléter le podium. Enfin, c’est Michel Benibgui qui a remporté la M3 suivi de Mounir Benameur et de Abdelhak Sahraoui. Voilà donc un événement qui aura marqué les esprits par son plateau mais également par son organisation des plus pointues.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *